Romance

Elements Tome 3 : The Silent Waters -Brittainy C.Cherry

the-silence.jpg

 

 

Titre :  The Silent Waters (The element Tome 3)

Auteur : Brittainy C. Cherry

Edition : Hugo New Romance

Genre : Romance

Parution : Juin 2017

 

 

note6

résumé

Notre vie est faite de moments. Certains terriblement douloureux, d’autres merveilleusement optimistes.
J’ai connu beaucoup de ces moments dans ma vie, des moments qui m’ont changée, des moments de défi. En tout cas, au cours des moments les plus importants – des plus déchirants et des plus incroyables – il était toujours là.
J’avais huit ans quand j’ai perdu ma voix. Une partie de moi m’a été volée, et la seule personne qui pouvait vraiment entendre mon silence était Brooks Griffin. Il était la lumière de mes jours sombres, la promesse du lendemain, jusqu’à ce que la tragédie le rattrape.
Une tragédie qui a fini par le noyer dans un océan de souvenirs.
C’est l’histoire d’un garçon et d’une fille qui s’aimaient l’un l’autre, mais qui ne s’aimaient pas eux-mêmes. Une histoire de vie et de mort. D’amour et de promesses brisées.

monavis

Une histoire d’amour et d’espoir, je tiens enfin mon premier coup de cœur de cette nouvelle année.

« C’est grâce aux battements de ton cœur que le monde continue de tourner.»

On découvre Maggie May, six ans, elle et son père emménage dans une nouvelle maison, avec une nouvelle famille. Puis on la redécouvre quelques années plus tard. C’est décidé, elle va se marier avec Brooks Griffin, le voisin et meilleur ami de son frère Calvin. Tout est prévu, la veille, c’est la répétition de mariage, dans la forêt entre les arbres tordus.

Mais c’est ce jour-là que la vie de Maggie va basculer. Elle va vivre un énorme traumatisme, elle ne peut plus ni parler ni sortir de chez elle.

On voit les années défilés le long du livre, Maggie souffre toujours de ce mutisme, elle suit des cours à domicile à cause de sa phobie de sortir. Son ancre, Brooks Griffin, les années passent, mais il est toujours présent, toujours à ses côtés.

« Tiens, c’est pour toi. C’est un collier qui scelle notre amitié. C’est une ancre. Je promets d’être ton ami, et un bon ami, en plus. Je veux dire, je ferais de mon mieux. Je serai ton ancre. Je t’aiderai à garder les pieds sur terre quand tu auras l’impression de partir à la dérive.»

Les personnages sont vraiment très attachants surtout Maggie. Son enfance à été brisé, en l’espace de quelques minutes elle à perdue son innocence, sa vie d’enfant, sa vie de liberté. Malgré sa peur de sortir et son mutisme, c’est quelqu’un de très fort. Elle déteste que les autres s’inquiètent pour elle. Elle combat elle-même ses propres démons.

Elle vit sa vie au travers des livres qu’elle dévore tous les jours. Sa chambre en est pleine, un arc-en-ciel de livres.  Elle à un cœur énorme, et je la trouve très pétillante malgré ce qu’elle à vécu.

« -Pendant tout ce temps je croyais que tu lisais pour fuir le monde. Mais maintenant, je sais que ce n’était pas pour le fuir, tu lisais pour le découvrir. »

Et puis il y a Brooks. On aimerais toutes avoir un Brooks, un meilleur ami, un amant, un amour qui nous comprend en un seul regard. Qui a juré de toujours être là et qui tiens cette promesse. Malgré sa magnifique carrière, son rêve qui s’est réalisé, il n’oublie pas Maggie, au contraire. Même à l’autre bout du monde, il continue à lui envoyer des livres qu’il a lu, avec des annotations pour elle. Sa vie à lui bascule aussi, il doit lui aussi affronter ses propres démons. Même pendant cette période de noirceur, je l’ai trouvé vraiment très touchant.

Et du coup ce duo Maggie/Brooks qui marche à merveille. Toujours là l’un pour l’autre. Ils se comprennent en se regardant, se parlent dans le silence. Ils sont toujours là l’un pour l’autre dans les bons comme dans les mauvais moments. Même si un jour ils doivent se séparer, on ressent encore ce lien invisible qui les unit. Un lien indestructible même d’un continent à un autre.

« Un jour tu vas te réveiller et quitter ta maison ,Maggie,et tu vas découvrir le monde.Un jour tu iras voir le monde entier,Maggie May,et ce jour-là,quand tu sortiras et que tu prendras ta première bouffée d’air,je veux que tu viennes me chercher. Quoiqu’il arrive, viens me chercher ,parce que je serai celui qui te le montrera.Je vais t’aider à rayer des choses dans ta liste.je vais te montrer le monde entier »

Les parents de Maggie vivent aussi une très belle histoire d’amour. Ils ont fait de leurs deux familles, une grande et belle famille unis. Même s’il y a des moments difficiles, même si on ne comprend pas toujours la réaction de Katie la maman ou de Cheryl la cadette. En avançant dans le livre, on apprend à ne pas leur en vouloir, entre sensation d’inexistante et de culpabilité, elles n’arrivent pas forcément à trouver leurs places.

«- J’ai trouvé pour quelle cause je veut militer, dit-elle en me prenant la main. Je veux me battre pour toi, pour les gens comme toi. Je veux me battre pour ceux qui n’ont pas de voix, mais qui hurlent pour qu’on les entende. »

Et le père de Maggie est d’une bonté exceptionnelle, il est toujours là pour elle, lui aussi la comprend dans ses silences. Tous les mois, il rapporte à sa fille un nouveau livre, et tous les jours lui rappelle à quel point elle compte pour lui. Il est toujours là pour la soutenir et la défendre quand quelqu’un s’attaque à elle.

« Si seuls les gens qui ont une histoire parfaite étaient censés être heureux, alors aucun amour n’existerait jamais.»

J’ai beaucoup entendu de bien sur ce livre, ça faisait un moment qu’il traînait dans ma bibliothèque. Mais pourquoi je ne l’ai pas lu avant, c’est vraiment une merveille.

La seule petite (minuscule même) chose que je pourrais lui reprocher, c’est la rapidité de résolution des problèmes à la fin. Ça se passe un peu vite à mon goût, mais ça n’a pas perturbé ma lecture pour autant.

Ce livre est un véritable coup de cœur. De ce que je relierais forcément. Il y a tellement d’amour dans ce livre, que ce soit entre Brooks et Maggie, avec les amis de Brooks et avec la famille de Maggie… C’est un livre qui met du baume au cœur. J’ai tourné les pages s’en réellement m’en rendre compte, je voulais rester avec eux, avoir ma dose de bonheur.

J’ai souri, j’ai pleuré, j’ai été émue par cette histoire, je vous la conseille vraiment comme on a pu me la conseiller auparavant

« Ceux qui croient en vous quand vous ne croyez pas en vous-même sont ceux qu’il faut garder près de vous. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s