Jeunesse·Non classé

Je ne voulais pas vous faire pleurer – Charlotte Monnier

jenevoulaispasvousfairepleurer-1

Titre : Je ne voulais pas vous faire pleurer

Auteur : Charlotte Monnier

Edition : Slalom

Genre : Jeunesse

Pages :   144 pages

Parution :  Janvier 2020

note3monavis

Julie-Anne a 15 ans quand ses parents la déposent dans un hôpital psychiatrique pour adolescents. Anorexique, son poids est trop faible pour qu’elle puisse mener l’existence d’une jeune fille de son âge dans le monde extérieur. Elle doit prendre 7 kilos pour pouvoir sortir de l’hôpital et surtout, retrouver sa famille. Commence alors pour elle un long parcours, « enfermée » dans cette unité d’hôpital psychiatrique pour adolescents. Il va falloir s’y faire et malgré tout, s’y amuser. Mais elle va surtout y trouver un tout nouveau sens à sa vie grâce à des rencontres, les échanges avec sa meilleure amie, et… une passion inattendue.

résumé

 

Merci NetGalley 

Dans ce livre nous suivons Julie-Anne, à 15 ans elle souffre d’anorexie. Ses parents et sa sœur, s’inquiétant de la voir perdre du poids demande à ce qu’elle se fasse hospitaliser en unité psychiatrique. Pour pouvoir voir ses parents, il va falloir qu’elle prenne 7 kg, et pour pouvoir sortir, il faut qu’elle en prenne 10. 

Ce livre, c’est son parcours dans l’unité. Julie-Anne s’adresse à nous, elle se confie à nous. C’est donc un peu comme un journal intime. 

Elle nous explique également comment elle est tombée dans l’anorexie. Ce livre aborde principalement l’anorexie, mais aussi plein de sujets qui peuvent nous tourmenter à l’adolescence. 

Mon assiette ressemblait à un vaste champ de bataille sur lequel je n’avais pas du tout prévu de me battre. C’était moi contre la vie. Mon corps contre la nourriture.

C’est un petit livre qui se lit très vite, le langage est très jeunesse, mais ça ne m’a pas dérangé. Il peut donc être lu par les plus jeunes et peux sensibiliser sur beaucoup de choses. 

J’ai malheureusement trouvé que ce livre était un peu bâclé, le sujet était tellement intéressant. Tout a été un peu trop vite à mon goût, ça n’a pas été assez développé, j’ai trouvé ça vraiment dommage. 

Je me sentais coupable en même temps que victime.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s