Romance

Campus Drivers T1 : Supermad – CS Quill

Titre : Campus Drivers T1 : Supermad

Auteur : CS Quill

Edition : Hugo New Romance

Genre : Romance

Pages : 460

Parution : 3 Septembre 2020

L’année universitaire qui débute promet d’être radieuse pour Lane O’Neill. Campus Drivers, l’application qu’il a fondée avec ses meilleurs amis, cartonne. Le concept est simple : jouer les taxis pour étudiant, au volant de voitures de collection. Les filles en raffolent, et les quatre chauffeurs ont à cœur de ne jamais décevoir leur clientèle.
Lane n’a qu’un seul défaut aux yeux de la gent féminine : il ne s’attache pas. Jamais. Dès qu’il pousse la porte de chez lui, il aspire à ce qu’on lui fiche la paix.
Alors comment se retrouve-t-il à héberger Lois Hogan, la fille que son voisin vient de larguer ?

Merci Hugo New Romance

Une nouvelle saga signée C.S QUILL, je ne pouvais absolument pas passé à côté après l’énorme coup de cœur de son dernier livre : 49 Jours Je compterai pour toi.

Dans ce premier tome, nous découvrons Lane, il fait partit des campus drivers de sa fac. Avec 3 de ses amis, ils ont lancé l’année précédente une application un peu comme Uber, sauf que les Campus Drivers se déplacent sur le campus et au volant de voiture un peu particulière. L’avantage de leurs statuts de chauffeur particulier : ils ont le choix niveau fille…

Lane est le seul à vivre hors résidence universitaire, il aime sa tranquillité. Mais sa tranquillité va être perturbée par une Lois.

Alors qu’il tombe en panne de café un dimanche matin, et qu’il descend à la supérette du coin se réapprovisionner, il tombe sur une fille dans son immeuble, deux étages plus bas.

Cette fille, c’est donc Lois, elle vient de se faire larguer et elle se retrouve à la rue, deux jours avant son entrée à la fac. Lane décide alors de faire sa BA de l’année en lui proposant un café.

Mais sans qu’il s’en rende compte, Lois va s’endormir deux nuits de suite sur son canapé. Une catastrophe pour lui, qui aime être tranquillité, mais il ne peut quand même pas la mettre dehors…

De son côté, Lois cherche désespérément une solution, mais elle ne trouve rien, pire ses situations de poisses s’enchaînent. Mais elle n’est pas très emballée pour rester squatter chez Lane qui lui fait bien comprendre qu’elle le dérange. Le seul avantage de cette cohabitation forcée, elle n’est pas loin de Kirk, son ex, qu’elle veux à tout prix récupérer….

Pendant une seconde j’ai cru que mon canapé t’avait bouffée. Je viens de lui passer un de ces savons !

Ce livre est juste wahou, carrément génial. Tout le long de ma lecture, j’ai hésité entre, ne pas m’arrêter tellement c’est addictif ou ralentir le rythme pour le savourer, un peu comme un gâteau super bon qu’on a pas envie de finir.

Déjà dès le deuxième chapitre, j’ai rit, en lisant le résumé, je n’avais pas plus prêter attention que ça aux prénoms des héros. Mais vraiment, Lois et Lane ( Lois Lane, dites moi que vous avez la rèf).

Lois Lane, mec. Tu pouvais pas lutter.

Ces deux personnages sont très attachants. D’un côté, il y a Lois qui se débat pour essayer de se sortir de sa mauvaise situation. À cause de son ex, elle se retrouve à la rue avec ses sacs… Heureusement qu’elle est tombée sur Lane, qui n’est certes pas la personne la plus agréable du monde, mais au moins elle a un toit sur la tête et un endroit pour poser ses sacs. Un peu grâce à Lane, elle va également se faire un groupe d’ami, les campus drivers l’ont tout de suite adopté, ainsi que Carter le meilleur ami de Lane.

Il ne lui restait plus qu’à reconquérir son ex, c’est un peu ça qui m’a dérangé au début avec ce personnage. Je l’ai trouvé un peu bête de vouloir retourner avec un homme qui l’a traitée comme ça. Mais au fil de la lecture, on se rend compte que c’est surtout qu’elle ne connaît rien d’autre, elle un peu peur de l’inconnu. Elle s’accroche à son ex pour de mauvaises raisons. Mais plus le temps passe plus elle prend conscience des choses. Elle comprend qu’elle doit être elle-même et pas être une autre pour plaire à un homme. Elle devient une femme sûre d’elle. J’aime également beaucoup son sens de la répartie.

Logan, lui, est un peu plus compliqué à cerner. Il est très lunatique, surtout avec Lois, un coup, c’est sa SuperPote le lendemain, il n’a pas envie de lui adresser la parole. Mais on sait dès le début de l’histoire pourquoi il a ce comportement. Pourquoi il ne laisse personne s’approcher de trop près, surtout les filles. Mais avec Lois, c’est un peu plus compliqué que ce à quoi il s’attendait.

Malgré son côté ours des cavernes, il a un côté très doux, protecteur et attentionnée, il m’a séduite dès le début.

Je me suis demandé plusieurs fois s’il parviendrait à me faire plus mal que la dernière fois. La réponse est oui.

En tous cas entre ces deux-là, c’est explosif, la plupart du temps, ils communiquent à coup de répliques sarcastiques pour notre plus grand plaisir.

Ce que j’ai particulièrement aimé dans ce livre, c’est le temps que prend la romance à se mettre en place.

On est loin de l’histoire où ils se regardent et tombent amoureux. Non ici, c’est avec l’animosité que l’histoire commence, puis la relation devient plus amical jusqu’à ce qu’ils commencent à se rendre compte qu’il y a peu plus que de l’amitié entre eux. Mais ça ce n’est pas dans la première moitié du livre.

Bon, je vais m’arrêter là, vous l’aurez compris, ce livre est un énorme coup de cœur.

Pour moi, il est parfait, de l’humour, une belle évolution des personnages, de l’émotion et une romance qui prend son temps.

Je ne sais pas si j’aimerais autant les histoires des autres Drivers, sans doute que oui, mais Lois et Lane m’ont complètement conquis.

Par contre, cette fin… Juste non quoi, c’est une honte de nous laisser comme ça.

11 réflexions au sujet de « Campus Drivers T1 : Supermad – CS Quill »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s