Non classé

Scrap metal #2 – Deux mondes à l’opposé – Jana Rouze

Titre : Scrap metal #2 – Deux mondes à l’opposé

Auteur : Jana Rouze

Edition : Hugo New Romance

Genre : Romance

Pages :  515 pages

Parution : 8 Octobre 2020

Que se passe-t-il lorsque l’amour devient immoral ?
Pendant des années, Sauvage a cherché son frère jumeau vendu en même temps que lui et n’a pensé qu’à sa vengeance.
Pendant des semaines auprès de lui, Hope a exploré toutes les possibilités pour que son père n’ait rien à voir avec les accusations portées contre lui par le sectateur.
Tous les deux ont échoué.
Abandonnant toute idée d’intégration, chacun d’eux va devoir se reconstruire dans le monde auquel il appartient.
Vingt ans plus tôt, un crime affreux a été commis. En avouant le motif de ses actes, le père de Hope a aussi désigné un nouveau coupable.
Pire que le précédent.
L’identité de ce coupable leur interdit toute relation authentique.

/!\ Tome 2, risque de Spoils /!\

À cause de quelque chose qui s’est passé entre nos deux familles, ma vie a été brisée et la tienne aussi

Nous retrouvons Sauvage et Hope, alors qu’on les avait laissés dans une sacrée situation. Sauvage face au père de Hope, armé et bien décidé à lui tirer dessus, et Hope, plongeant dans l’eau avec la Chevy de Sauvage.

Heureusement, tous les deux s’en sortent. Mais pourtant rien n’est facile pour eux.

Hope à eu la confirmation que son père à bien fait enlever les enfants d’Oxton. Elle a beaucoup appris pendant ces quelques minutes interminables lors de la confrontation entre son père et Oxton.

Il se passe énormément de choses dans ce livre, mais je préfère faire un résumé très court, je n’ai pas envie de vous spoiler.

Chacun de ses mots pour me repousser est un clou qui scelle mon cercueil.

J’avais vraiment dévoré le premier tome malgré ses 700 pages, j’avais trouvé l’histoire vraiment bluffante. Mais j’ai une très légère déception pour ce tome.

Quelques petites choses m’ont déçue. Comparé au premier tome, je trouve qu’il y a un beaucoup de longueurs et de descriptions.

Il y a aussi beaucoup moins d’action dans ce tome.

Autre chose que certaines personnes ont appréciée, mais moi pas du tout… L’auteure a choisi de réadapter son roman avec les récentes actualités : le covid…

Pour moi ce n’est pas du tout passé, je lis pour m’évader de toute cette actualité nocive, et retrouver ce contexte dramatique et bien réel dans ce livre à été une surprise assez désagréable.

Côté personnage, j’ai toujours autant apprécié le personnage de Sauvage. Il est brisé, déboussolé, mais il est sûr d’une chose. Il veut Hope à ces côtes, il tient réellement à elle. Même si tous les éléments sont réunis pour les séparer.

Ma claustrophobie prospère pire qu’une rumeur sur Twitter, bondissant d’un tweet à l’autre.

Il veut également toujours protéger les siens, c’est la chose la plus importante pour elle, il est même prêt à mettre ses sentiments pour Hope de côté.

Dans ce tome, j’ai un peu moins apprécié Hope, je l’ai trouvé un peu dure dans certains passages, elle m’a un peu agacée parfois. Par contre j’ai beaucoup apprécié le fait qu’on parle du travail de Anne le Page, sa mère. Surtout, parce que c’est sur la photographie bien sûr.

Mais je me suis quand même prise encore une fois à cette histoire, j’ai vraiment envie de connaître le fin mot de l’histoire. Grâce à ce tome, on peut compléter un peu le puzzle de cette histoire.

J’ai donc hâte de lire la suite malgré tout. C’est une histoire très intéressante autour du monde de la formule 1 et des sectes.

Sauvage et moi, c’est la rencontre de deux êtres abîmés destinés à se haïr qui pansent leurs blessures ensemble tout en s’infligeant mutuellement de la souffrance.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s