Non classé·Romance

Sans faute – Maloria Cassis

Titre : Sans faute

Auteur : Maloria Cassis

Edition : Hugo New Romance

Genre : Romance

Pages : 335

Parution : 5 Novembre 2020

Sauront-ils conjuguer l’avenir à deux ?
Depuis plusieurs années, Charlène Lacroix tente d’oublier son passé en dévorant des livres, enfermée dans le domaine familial qui l’a vue naître. La vie lui a appris que s’attacher à qui que ce soit est un trop grand risque, elle veille donc à maintenir une distance de sécurité avec tous ceux qui pourraient réveiller son cœur.

De son côté, Alek Novakovic, joueur de handball promis à une grande carrière, se voit relégué du jour au lendemain dans un club de moindre envergure pour se remettre d’une blessure. C’est du moins ce qu’il affirme.

Entre Charlène et Alek, le contact est immédiatement explosif. Leur rencontre les renvoie à leurs faiblesses respectives et chacun devra accepter de s’ouvrir à l’autre pour se laisser une chance d’évoluer.

Merci Hugo New Romance.

Après avoir beaucoup aimé la saga Cooper Training de cette auteure, il me tardait de lire son nouveau livre.

Nous suivons Charlène, passionnée de lecture, des bibliothèques qui débordent et un compte Booksta. La lecture c’est clairement sa passion, elle en a même fait son métier, elle est traductrice de manuscrit Anglais/ Français.

Elle vit en Alsace chez son père, sa belle-mère et son petit frère Tom. Elle vit dans un magnifique domaine, dans une des dépendance de la maison, les autres chambres sont des chambres d’hôte. D’ailleurs Aline, sa belle-mère à décidé de fermer le domaine le temps de refaire toutes les chambres, toutes sauf une. Cette dernière va être prise par un handballeur qui va jouer pour l’équipe de son père.

Mais entre Alek, le handballeur froid et agressif et Charlène qui tente tant bien que mal de lutter contre les démons de son passé, la rencontre va être explosive…

Il a vraiment cette faculté étrange à passer du gars souriant à un ours mal léché en moins de dix secondes et vice-versa.

Ce type me donne le tournis.

J’ai eu un peu peur en commençant le livre de m’ennuyer, je l’avoue. J’avais peur de ne rien ressentir. Et puis finalement à un moment de l’histoire, je ne sais pas ce qui s’est passé, mais les émotions m’ont percuté de plein fouet.

L’histoire de Charlène est très touchante, même si on ne sait pas tout de suite de quoi il en retourne. J’ai eu mal pour elle, tout le long du livre, en plus d’avoir souffert de la mort de sa mère, elle doit faire face à son père, pour qui elle est totalement invisible. Jamais un regard, jamais une parole.

Pour faire face à tous ça, elle à décidé de faire une croix sur l’amour, elle s’enferme donc dans le monde de ses livres.

Dès le début, elle va être perturbée par la venue d’Alek, même si au début, c’est loin d’être positif. Elle va apprendre à le connaître, peu à peu le laisser entrer dans sa vie.

Et moi, comme tant de fois par le passé, je me retrouve seule pour pleurer, sans personne pour m’aider à surmonter ma peine.

Alek, lui, est difficile à cerner (encore plus, car nous n’avons pas son point de vue dans l’histoire). Charlène, ne sait pas trop pourquoi il est là, dans le petit club de son père lui qui est annoncé comme futur joueur de l’équipe de France.

Alek est très impulsif, il a clairement le sang chaud, a du mal à se contenir quand on le pousse à bout. Sa meilleure façon de s’exprimer, c’est par les poings. La seule chose qui le calme depuis qu’il est arrivé en Alsace, c’est Charlène. Mais là encore difficile de savoir ce qu’il veut vraiment. Il souffle le chaud et le froid avec elle, pour dissimuler ses secrets.

Mais derrière cette apparence de Hulk, Alek est un cœur tendre, il est très présent pour Tom, le petit frère de Charlène. Il est également très patient, il sait que Charlène a vécu des choses pas facile, qu’elle a des différents avec son père, mais il attend qu’elle se confie à lui. Il reste à ses côtés, l’aide pour réaménager l’atelier de sa mère, sans jamais la forcer à se confier. J’ai vraiment beaucoup aimé ce côté-là d’Alek.

Leur histoire s’installe vraiment très doucement. Même s’ils ont très vite des sentiments l’un pour l’autre, ils avancent petit à petit. Alek va réussir à instaurer un climat de confiance entre eux. Il va réussir à abaisser les barrières de Charlène, elle, qui a si peur de l’amour et de l’abandon.

Le livre aborde beaucoup de thèmes très importants, comme le deuil, la culpabilité, les non-dits… Et encore d’autres que je ne citerais pas pour ne pas dévoiler certaines choses, mais qui est, pour moi, un sujet à aborder

Sans faute est une romance doudou, une belle histoire d’amour, des personnages simples et réels, dans lesquels il est facile de se retrouver. Une romance qui met du baume au cœur et qui donne le sourire.

8 réflexions au sujet de « Sans faute – Maloria Cassis »

Répondre à Melissa Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s