Non classé·Romance

N’oublie pas les chocolats – Tamara Balliana

Titre : N’oublie pas les chocolats

Auteur : Tamara Balliana

Edition : Hugo Poche

Genre : Romance

Pages : 364

Parution : 8 octobre 2020

Elle n’a jamais cru au Père Noël.
Il n’a jamais cessé de l’attendre. Devi n’aime pas Noël. Chaque année, elle a hâte que cette période se termine, que les gens autour d’elle cessent de se comporter comme des elfes surexcités et redeviennent des adultes. Alors, quand elle perd son emploi quelques semaines avant le réveillon, c’est sans joie aucune qu’elle postule… au magasin de jouets de son village d’Alsace. Sur les conseils de Louise, sa meilleure amie et précieuse alliée au quotidien, elle apporte ses chocolats faits maison lors de son premier jour. Tout le monde aime les chocolats, non ? Gabriel adore les fêtes de fin d’année. Il fait partie de ceux qui, dès fin novembre, décorent leur maison, enfilent des pulls kitsch, boivent du vin chaud au marché de Noël et dévorent les chocolats ! Son travail de directeur d’un magasin de jouets lui permet de laisser libre cours à sa créativité. Son défi cette année : transformer la nouvelle recrue et son âme de Grinch en lutin du Père Noël.

Merci Hugo New Romance

Deuxième romance de Noël pour cette année. Celle-ci est beaucoup plus proche de ce qu’on voit habituellement, un peu comme les téléfilms qui passe à la télé.

Nous suivons Devi, agent immobilier, pas franchement passionnée par son métier. D’ailleurs, sa patronne l’a très bien remarqué, elle ne fait aucune vente, elle décide donc de la licencier.

Devi, qui vient de déménager, va vite devoir trouver une nouvelle rentrée d’argent à l’aube des fêtes de fin d’année.

C’est Louise, sa meilleure amie, qui va lui proposer une solution. Le magasin de jouets où travail son copain (qu’elle ne porte pas dans son cœur d’ailleurs) recherche des saisonniers pour la période de Noël.

Devi, n’est pas du tout emballée par cette idée, elle qui déteste Noël… Mais comme elle n’a pas vraiment le choix, elle va quand même se présenter au magasin le lendemain pour passer un entretien.

Rien ne se passe comme prévue, à peine arrivée dans le magasin, un homme la bouscule. À cause d’un chocolat qu’elle avait dans son manteau, son beau chemisier est ruiné. Inutile de dire qu’elle va légèrement s’agacer contre cet homme qui ne regardait pas où il allait, plonger dans son téléphone.

Elle va clairement déchanter quand elle va rentrer dans le bureau pour passer son entretien… Entre Johan, le copain de Louise, qui l’a regarde de travers et le directeur qui n’est autre que Gabriel, l’homme qui l’a bousculé un peu plus tôt et avec qui elle n’a pas été des plus polies…

Contre toute attente, elle obtient quand même le job. Elle n’a pas laissé indifférente Gabriel avec son tempérament, et surtout avec ce qu’elle portait à l’entretien.

Quand Gabriel va se rendre compte que Devi n’aime pas Noël, il va se donner pour défi de changer ça avant le 25 décembre. Toutes les traditions de Noel vont y passer…

Ces pulls sont affreux. Je vais lancer une pétition pour les interdire. Ça attaque ma rétine, je suis certaine qu’à force, je pourrais perdre la vue.

Avec cette romance, nous sommes vraiment plongés dans les décors de Noël.

J’ai beaucoup aimé le fait que le héros adore Noël et que l’héroïne, elle n’aime pas du tout ça. C’est souvent l’inverse, j’ai trouvé ça plutôt original.

Devi est plongé malgré elle dans tous les décors de Noël, ne serait-ce qu’au magasin, où dès son premier jour, elle va être chargée de décorer une partie du magasin. Et surtout, pour travailler, elle va devoir porter une tenue de lutin de Noël. Une catastrophe pour elle, il faut le dire, Devi, c’est quand même un peu le Grinch. Tout ce qui touche à la magie de Noël, elle trouve ça complètement ridicule.

Je m’étonne moi-même avec cette réplique que je viens de sortir comme un slogan publicitaire. Est-ce que je serais en train d’être atteinte par le syndrome du lutin de Noël ?

Heureusement, malgré son désintérêt pour Noël et son côté ronchon, elle va très bien se faire accepter au magasin, surtout grâce à ses chocolats qui font fureur.

Entre elle et Gabriel, il y a tout de suite une attirance, même si la romance prend vraiment le temps de s’installer, en passant par une relation amicale.

Pourtant, tout les oppose, premièrement leur relation à Noël, mais pas seulement. C’est surtout leurs familles et la façon dont ils ont grandi qui diffère énormément. Les parents de Dévi sont vraiment très particuliers, elle ne les voit que très rarement et on comprend pourquoi. Ils n’ont jamais fêté Noël, ne sont pas très proche de leur fille. Alors que Gabriel et sa famille sont vraiment très unis, ils partagent tout et s’entraident souvent.

J’ai adoré le fait, qu’en grand amateur de Noël, Gabriel enseigne toutes les traditions de Noël.

– Je ne peux pas avoir un sapin chez moi.

– Pourquoi ? Tu as peur que le Grinch vienne faire une inspection et te reproche d’avoir l’esprit trop festif cette année ?

De la parade de Saint-Nicolas et du père Fouettard, en passant par la décoration du sapin, les comédies de Noël, tout y passe. Et finalement, Devi arrive à se mettre peu à peu dans cette ambiance.

En se rapprochant de Gabriel et de sa famille, elle comprend pourquoi les gens aiment autant Noël finalement.

Comme dans toutes histoires de Noël, il y a le bienfaiteur, celui qui ne paye pas de mine, mais qui va offrir du bonheur autour de lui. Ici, c’est M. Zimmermann qui va nous réserver une sacrée surprise..

C’est une très belle romance, avec toutes les traditions de Noël, en Alsace, ce qui nous met encore un peu plus dans l’ambiance. Il y a de l’amour, de l’humour, et surtout beaucoup de chocolat, d’ailleurs cette histoire va vous donner faim ;).

15 réflexions au sujet de « N’oublie pas les chocolats – Tamara Balliana »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s