Non classé·Romance

Campus at Sea – Lina Parker

Titre : Campus at Sea

Auteur : Lina Parker

Edition : Addictives

Genre : Romance

Parution : 30 janvier 2021

Un semestre avec Milos sans le noyer ? Pari tenu !

Embarquer sur un luxueux paquebot le temps d’un semestre et voyager à travers le monde ? Pour beaucoup d’étudiants, ce serait le rêve. Et pour Billie, qui a désespérément besoin de fuir Chicago, c’est un rêve qui devient réalité !
Jusqu’à ce qu’elle rencontre Milos, l’occupant aussi sexy qu’arrogant de la chambre d’à côté, et qu’elle se rende compte que vivre en huis clos sur un navire n’est pas seulement une échappatoire… c’est aussi un cauchemar!
Entre cours agités, fêtes sur le pont et cohabitation enflammée, bienvenue à bord du Moving Paradise !

J’ai pas mal vu ce livre passer sur les réseaux, et j’ai tout de suite eu envie de le lire. Un voyage à travers le monde à travers le monde, un sujet dure et de l’amour, il m’en fallait pas plus pour me jeter sur ce livre.

Nous suivons Billie, elle vient d’embarquer sur un magnifique paquebot pour un semestre. C’est un programme un peu particulier qui allie voyage et cours, elle qui avait besoin de fuir Chicago, c’était parfait.

Mais dès le premier jour, elle va tomber sur son voisin de chambre, Milos, où la connexion est électrique entre eux dès le début.

Elle n’est clairement pas là pour avoir une histoire, elle est là pour s’évader et fuir son quotidien, elle ne peut pas se rapprocher de Milos, même si au fil des jours, elle va en avoir de plus en plus envie.

Milos est bien décidé à embêter Billie un peu plus chaque jour, une véritable distraction pour lui, qui n’avait pas spécialement envie d’être sur ce paquebot.

Une putain d’erreur que je continue de payer chaque jour, un piège dans lequel j’ai couru sans y prendre garde et dont je ne peux plus m’extirper..

Alors qu’on pense embarquer pour une magnifique croisière faite de rencontre, d’amour et de fête, l’auteure rajoute un sujet très dure qui donne le ton au livre.

Les personnages sont très attachants, Billie, est là pour pouvoir échapper à son quotidien, même si on se doute un peu dès le départ de ce qu’elle vit, nous avons la confirmation au 3/4 du livre. Ce qui la rend encore plus touchante, elle essaie vraiment de ce sortir de ce cauchemar, de combattre ses démons. Mais rien n’est facile, ces hésitations, ses doutes et ses peurs, sont tellement réels, qu’on a peur pour elle qu’on a envie de l’aider. Malgré tout, elle va réussir à oublier tout ça l’espace de ces quelques mois. Elle va tout de suite sympathiser avec Jena, sa colocataire, qui va devenir sa meilleure amie. Plus le voyage va avancer, plus la joyeuse bande va s’agrandir.

Dans cette bande, il y a bien sure Milos, le fameux voisin N°6. L’histoire étant écrite du point de vue de Billie, on a un peu plus de mal à le cerner. On sait qu’il n’a pas vraiment envie d’être là, sans savoir pourquoi il est là. On sait aussi que quelques choses le tourmentent, il est souvent perdu dans ses pensées. Je l’ai trouvé très attachant avec ce côté agaçant et malicieux qui va finir par faire craquer Billie. Il est très doux et attentionné, il vous fera obligatoirement craquer.

J’ai trouvé ce duo vraiment bien assorti, ils ont tous les deux un passé qui les tourmente, ils sont tous les deux brisés d’une certaine manière.

Je l’avoue, au début du livre, j’ai eu un peu peur, je trouvais que tout allait trop vite, avec les bonds de quelques jours où quelques semaines. C’est ce seul (tout) petit bémol qui fait que ce n’est pas un coup de cœur. Mais arrivé à un certain moment du livre, j’ai été complètement happé, impossible de lâcher le livre.

La première fois, l’écroulement était plus insidieux, plus lent. Je ne me rendait pas compte que j’était en train de perdre chaque personne qui comptait pour moi, une par une.

Je savais que quelque chose de dramatique allait se passer, je le sentais, l’auteure à réussir à faire monter la pression tellement que j’ai dû poser mon livre deux secondes pour me préparer à la suite (vous savez ce moment où vous avez vraiment envie de continuer mais qu’en même temps, vous appréhendez totalement ce qui va se passer). Et je ne m’étais pas trompé, la scène marquante de ce livre, m’a tellement happé, que j’avais les larmes aux yeux, le cœur qui battait… Bref l’auteure à vraiment réussir à m’embarquer sur ce bateau, à cette soirée et à ce qui a suivi.

Je ne vais pas m’étendre sur le sujet dur de ce livre, il n’est pas dévoilé tout de suite, même si on s’en doute. Mais je peux au moins vous dire que je suis vraiment contente que l’auteure en parle dans son livre. C’est un sujet dont il ne faut jamais cesser de parler et dans cette romance, c’est un gros plus, c’est parfaitement retranscrit. Le message est passé, ce qui est arrivé à Billie, peut arriver à tout le monde.

J’ai vraiment adoré cette romance, j’ai embarqué avec grand plaisir sur le Moving Paradise, j’ai visité les villes en même temps que cette joyeuse bande. C’est aussi un énorme ascenseur émotionnel, je suis passé du rire aux larmes, j’ai été très touchée par nos deux héros que la vie n’a pas épargnés.

Une magnifique romance qui fait voyager, qui donne de l’espoir, qui est bien sûre remplie d’amour et belles amitiés.

Un prince charmant qui s’est transformé en bourreau

PS : Petite mention spéciale pour la chanson un peu fil rouge de ce livre : Quand on n’a que l’amour de Brel, qui est juste vraiment magnifique et si touchante.

2 réflexions au sujet de « Campus at Sea – Lina Parker »

Répondre à La Fille En Rouge Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s