Non classé·Romance

Du thé, des livres et un baiser – Anne Reeve

Titre : Du thé, des livres et un baiser

Auteur : Anne Reeve

Edition : Cherry Publishing

Genre : Romance

Pages : 155

Parution : Août 2021

Après une nouvelle rupture, Emma, 36 ans, est sur le point de renoncer à l’amour…
Elle ne croit plus au prince charmant et n’a plus vraiment de raison d’y croire…

Peut-être est-elle trop vieille pour ces histoires, ou peut-être fait-elle partie des gens voués à rester célibataires toute leur vie. Heureusement, Emma travaille dans la librairie de Mark, où elle passe ses journées dans son élément, à l’abri du monde extérieur.

C’est son refuge, le lieu où elle peut tout oublier.
Mais le jour où un nouveau client passe le pas de la porte, son équilibre menace bien d’être chamboulé.
Avec un sourire pareil, difficile de ne pas craquer…

Merci Cherry publication pour l’envoie du livre.

Ce livre est une réédition du livre « Kisses are Better in a Bookshop ».

Quand j’ai lu le résumé, j’ai tout de suite été attiré, l’histoire d’une libraire, forcément, ça m’a donné envie. Malheureusement, cette histoire a été un peu en dessous de mes attentes, même si je sais que ce n’étais pas de la grande littérature, j’en attendais quand même un peu mieux.

Nous suivons donc Emma, à 36 ans, elle vient de vivre une nouvelle rupture avec l’artiste. Mais elle a un peu de mal à passer à autre chose, elle pense toujours à son ex, se demande si elle a bien fait de rompre. Heureusement pour se distraire, elle a son travail qu’elle aime tant, elle travaille depuis des années dans une petite librairie qu’elle adore. Et il y a aussi Noodle, sa chatte un peu âgée et démente, qui lui prend énormément de temps. Et puis, il y a ce client mystère, qui vient immanquablement tout les vendredi à l’ouverture de la librairie, il l’attire beaucoup, physiquement et surtout, il l’intrigue, elle aimerait tellement en savoir plus…

Une femme de trente-six ans aux cheveux blonds cendrés, qui passait ses journées à faire semblant d’être forte et ses nuits à accepter le poids de ses faiblesses.

Je vais commencer cette chronique par un peu de positif, ce livre avait clairement du potentiel et j’ai adoré l’héroïne.

Je me suis un peu retrouvée dans le personnage d’Emma, passionnée de lecture et de l’art en général. C’est une héroïne vraie et réelle, elle est très gentille, très lumineuse et elle est toujours là pour ses amies. Elle a un cœur d’artichaut et se laisse un peu emballer par certaines choses ou certaines personnes. Elle fait tout pour le bien-être de son chat, qui pourtant à beaucoup de problèmes de santé, une vraie mère poule pour cette boule de poil.

Bon, je l’ai trouvé parfois un peu naïve, mais qui ne l’est pas un peu finalement…

J’ai aussi aimé l’univers de la libraire, j’ai vraiment eu envie d’aller y faire un tour.

Mais j’ai trouvé que ce livre manquait beaucoup de profondeur et pouvait parfois passer du coq à l’âne. Les jours, mois, semaines s’enchaînent parfois à une vitesse effrénée. Tout est un peu survoler au final, la librairie, les histoires d’amour de l’héroïne, les parties consacrées à son écriture. Pourtant, j’ai aimé avoir des extraits de ce qu’Emma écrivait, mais il n’y a pas réellement de fin, ils sont là, nous avons la fin de l’histoire qu’elle écrit, mais c’est tout.

En fait, j’ai trouvé la fin bâclée, rien n’est vraiment résolu, j’aurais aimé que certaines choses soient plus développé, on ne sait pas trop ce que devient le chat par exemple, on ne sait pas ce qu’elle va faire de ses livres…

J’ai aussi trouvé beaucoup (trop) de fautes, ça m’a vraiment dérangée, je pense qu’il s’agit plus d’un problème de traduction avec des mots manquants où qui n’avait pas de sens. Autant de fautes pour un si petit livre m’a un peu hérissé les poils…

Je n’aime pas faire des critiques si négatives, parce qu’au fond, j’ai quand même passé un bon moment, ce livre avait beaucoup de potentiel. L’héroïne est attachante, les personnages secondaires également. Le charme de la libraire, du petit cottage d’Emma. Mais je pense que l’auteure aurait pu approfondir un peu plus, c’est dommage.

C’est malgré tout, un livre qui se lit, pourquoi pas, entre deux grosses lectures, une jolie romance, une héroïne plutôt chouette, et un peu d’humour.

2 réflexions au sujet de « Du thé, des livres et un baiser – Anne Reeve »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s