Non classé·Romance

Fan Squad – C. S. Quill 

Titre : Fan Squad

Auteur : C. S. Quill 

Edition : Hugo New Romance

Genre : Romance

Pages : 547

Parution : 19 mai 2022

Tout le monde ne rêve-t-il pas de rencontrer son idole ? Non, pas Elvis Calloway !

Pour elle, Oxton Briggs, le leader charismatique du groupe des Unfool, doit rester un fantasme, au risque que la réalité ne soit pas à la hauteur. Gérer l’image de la star sur les réseaux sociaux ? Pitié, non ! Mais malgré tous ses efforts pour y échapper, c’est bien elle qui est désignée pour le suivre partout pendant des mois.

Entre eux, ça commence mal, mais Elvis n’est pas du genre à se laisser marcher sur les pieds. Si Oxton n’est pas du tout celui auquel elle s’attendait, elle n’est pas non plus celle qu’il imaginait.

Merci Fictya et Hugo New Roman

Quand on m’a proposé de recevoir le dernier livre de CS Quill, je me suis jetée sur le clavier pour répondre un grand OUI. Bon, pour moi, CS Quill, c’est un peu la Queen de la New Romance, mais j’avais quand même un petit peu peur. Je ne suis pas une grande fan des romances sur les musiciens (je les fuis la plupart du temps d’ailleurs). Mais là, impossible de passer à côté, et franchement, wahou quelle bombe !!! CS Quill m’a réconcilié avec les romances sur le monde de la musique…

Elvis est fan des Unfool depuis ses 14 ans, d’ailleurs, c’est sans doute une de leur première fan, puisqu’elle était là, dans ce bar, les premières fois où ils ont joué. La musique de son groupe préféré, l’a fait vibrer, grâce aux musiques du groupe, elle a sorti la tête de l’eau, elle qui n’a pas eu une enfance et une adolescence facile.

Pas un jour ne passe sans qu’elle écoute une musique des Unfool. Alors quand elle apprend qu’ils sont présents dans l’entreprise de community management pour laquelle elle travaille, c’est la catastrophe pour Elvis… Contrairement à beaucoup, elle ne veut absolument pas les voir, elle s’est construit un monde autour d’eux et ne souhaite pas du tout être confrontée à la réalité.

Pas de chance, parmi les nombreux community manager qui ont défilés devant le groupe, c’est elle qui est retenue. Riley, le pianiste, est convaincu qu’elle est la bonne et qu’ils ne vont pas s’ennuyer avec elle, et il a bien raison…

Mais Oxton, le leader du groupe, ne voit pas d’un bon œil l’arrivée d’un CM qui les suit partout. Pourtant, c’est pour lui que cette nouvelle stratégie de communication est mise en place. Lui qui veut s’orienter vers le cinéma, va devoir s’allier avec Elvis pour faire décoller sa nouvelle carrière tout en restant avec les Unfool.

Déjà qu’il n’avait pas très envie d’avoir quelqu’un dans les pattes et était bien décidé à le faire savoir. C’est encore pire après qu’Elvis lui ai malencontreusement craché dessus et qu’elle ai touchée à sa précieuse guitare…

Entre Elvis et Oxton, ça s’annonce plutôt électrique…

Quand on abandonne ses rêves, on perd tout espoir, et je déteste ça.

Bon autant vous le dire tout de suite, ce livre est une pépite, une bombe, un énorme coup de cœur…

Je sens donc que cette chronique va être un peu longue et désordonnée, je tiens à m’excuser d’avance.

Je suis une grande fan de CS Quill, mais alors là, clairement, c’est mon préféré de tous… J’ai tellement ri avec ce livre. Pas des petits sourires ou des petits rictus, non non, des éclats de rire, je suis contente de lire seule au risque de ressembler un peu trop à Elvis et Rita.

Rita la petite voix d’Elvis qui ne la quitte jamais, c’est d’ailleurs une des choses qui m’a fait tant aimer cette héroïne. Pour moi, elle est parfaite, je l’ai aimé du début à la fin, j’ai ri avec elle, j’ai pleuré avec elle et j’ai espéré avec elle. Elle n’a pas eu une enfance facile, elle est diabétique de stade I, mais elle ne se laisse pas abattre, jamais. Elle a une grande force de caractère, elle ne se laisse pas marcher sur les pieds et heureusement, sinon Oxton l’aurait mangée toute crue. Elle a beaucoup de valeurs, elle est simple, naturelle, maladroite et puis elle n’a pas de filtre, ce qui rend ce livre beaucoup trop drôle. Je ne sais pas pourquoi je me suis autant attachée à elle, mais c’est une héroïne qui va me rester en tête longtemps. Elle n’est pas envieuse, même quand elle est entraînée dans la tournée des gars, dans le luxe, elle veut rester simple. Elle est très professionnelle, aime beaucoup son métier et ça se ressent, bref Elvis, elle est parfaite…

J’ai eu un peu plus de mal à accrocher à Oxton, même si on sait du début qu’il n’est pas dans une période facile, qu’il se pose beaucoup de questions sur lui, sur sa vie… Je l’ai trouvé un poil agaçant quand même, j’ai eu du mal à m’attacher à lui. Son côté ours mal léché et trop sûre de lui m’a mis un stop direct. Heureusement, il se rattrape un peu au fil de l’histoire, il a ses côtés attachants, mais ce n’est clairement pas pour ce personnage que j’ai aimé cette histoire.

J’ai surmonté une enfance franchement compliquée grâce à Oxton Briggs et le voilà qui fait voler en éclat ma vie d’adulte.

Par contre, il y a Riley, le pianiste du groupe, à l’inverse d’Oxton, j’ai accroché tout de suite avec lui. Il est simple, drôle, parfois un peu lourd, mais c’est pour ça qu’on l’aime finalement, c’est mon second personnage coup de cœur de ce livre. Mais je les ai tous aimés ces personnages secondaires, Ash, Mira, Addison, Chester, ils ont tous parfaitement leurs places et mon tous fait rire.

Même si j’ai du mal avec le personnage d’Oxton, j’aime le duo qu’il forme avec Elvis, les Elvox, leurs conversations virent toujours à la bagarre, on sent bien l’alchimie entre les deux.

La romance se met en place très doucement, entre ennemies to lovers et romance qui prend son temps, je valide complètement. Je trouve ça même indispensable, Elvis ayant adulé Oxton en tant que fan depuis 10 ans, elle devait faire la part des choses entre le chanteur et l’homme.

Nous sommes donc plongés dans l’univers de la musique avec ce livre, l’ambiance des concerts, les fans, les groupies, les enregistrements, tout est bien dosé. Moi qui n’aime pas cet univers habituellement, j’ai vraiment apprécié tous ces moments.

Ça arrive à tout le monde de s’étaler par terre et je vous ai trouvé très gracieux. Une chute digne de votre rang.

L’auteure parle aussi beaucoup des réseaux sociaux à travers le métier d’Elvis. J’ai trouvé ça très original, c’est un métier qui m’attire souvent, alors le voir si développé dans une histoire, c’est vraiment chouette. On voit bien l’impact de ces réseaux, que ce soit pour promouvoir le groupe ou faire décoller une carrière. Mais aussi les impacts négatifs, une simple photo postée sur Instagram peut avoir des conséquences inattendues et pas très agréables.

Encore une fois, malgré quelques thèmes durs et des passages qui vous briseront le cœur en mille morceaux. CS Quill a misé sur l’humour, et qu’est-ce que j’aime son humour, c’est tellement ce que je recherche dans un livre, là, vraiment, ce sont 500 pages de rire garanti.

– C’est mieux comme ça. Au moins, vous en passerez moins à cogiter, grogner, douter, marmonner…

– T’as fini ?

– J’ai d’autres verbes en stock, je me sens frustrée d’arrêter en si bon chemin.

C’est un livre que je vais retenir, encore une fois, il prend sa place directement dans mon top 2022. J’aurais encore tellement de choses à vous dire sur cette histoire, mais je vais simplement conclure en vous disant de foncer le lire.

Vous verrez, vous ne pourrez pas résister aux paroles et aux pensées piquantes et irrésistibles d’Elvis & Rita, vous succomberez au charme de l’ours Oxton malgré vous et vous aurez envie que tous les personnages secondaires soient vos amis…

Une romance dans le monde de la musique et des réseaux sociaux, des personnages que vous adorerez à coups sûrs, de l’amitié, de l’amour et beaucoup beaucoup d’humour.

Merci CS Quill pour ce livre qui m’a fait du bien au cœur, à l’âme et qui m’a immergé dans une bulle de bonheur. OH YEAH.

5 réflexions au sujet de « Fan Squad – C. S. Quill  »

  1. Durant toute la lecture de ta chronique, je ne cessais de me demander ce que j’avais bien pu déjà lire de l’autrice … Merci aux commentaires, il s’agissait du t.1 de Campus drivers 😀 ! Pas un coup de coeur, mais j’avais aimé le dynamisme et le ton. Je note celui-ci, d’autant que tout se qui touche aux réseaux sociaux peut-être intéressant.

    Aimé par 1 personne

Répondre à Chikachou Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s