Non classé·Romance

Confess – Colleen Hoover

confess-734014.jpg

 

 

Titre : Confess

Auteur : Colleen Hoover

Edition : Hugo New Romance

Genre : Romance

Pages : 344

Parution : Avril 2016

 

 

note4

résumé

Auburn Reed a des plans très précis pour l’avenir et ne laissera personne se mettre sur son chemin ! Mais lorsqu’elle franchit la porte d’une galerie d’art à Dallas pour un entretien, elle s’attend à tout sauf à l’irrésistible attraction qui la pousse vers Owen Gentry. L’énigmatique artiste semble avoir beaucoup de choses à vouloir cacher à tout prix. Pour tenter de découvrir ses secrets les plus intimes, Auburn va baisser sa garde, pour comprendre qu’elle risque bien plus gros qu’elle ne le pensait. Pour se construire, chacun devra tout confesser. Mais parfois, la vérité est plus douloureuse que le silence…

monavis

Je vais essayer de vous faire un résumé sans trop de spoil, parce que certaines choses sont à découvrir en lisant, sinon ça donne moins d’intérêt à la lecture, je trouve.

Ce roman s’ouvre sur le personnage d’Auburn. Elle est jeune et pourtant, elle doit déjà faire face à la mort de son premier amour Adam. 

On la retrouve quelques années plus tard, elle viens de s’installer dans le Texas, elle est coiffeuse, mais doit gagner encore plus d’argent pour pouvoir payer les frais d’un avocat. En rentrant chez elle, elle s’arrête devant une galerie avec des confessions anonyme affichées sur toute la vitrine, puis elle s’arrête sur une affiche, le peintre cherche désespérément quelqu’un pour du travail. 

Auburn va longtemps hésiter avant de prendre ce job un peu loufoque, mais elle a besoin de cet argent, elle était très loin de s’imaginer que sa vie allait être bouleversé par cet artiste-peintre : Owen Gentry. 

Ils ont tous les deux beaucoup de secrets et surtout une vie beaucoup plus compliquée qu’ils ne laissent croire. Aucun des deux ne veut révéler ses secrets à l’autre, pourtant leurs secrets vont vite les rattraper. 

Elle serait choquée si elle savait combien son passé a pu affecter mon présent, mais je ne lui dirai jamais. Certains secrets sont faits pour être gardés. Je suis bien placé pour le savoir.

Cette histoire est avant tout une histoire de destin. Tout était écrit depuis le début entre Auburn et Owen, bien plus qu’on le pensait, tout, absolument tout, les lies depuis des années.

Il y a les gens qu’on rencontre, dont on fait connaissance, et il y a ceux qu’on rencontre et qu’on connaissait déjà.

Deux héros très attachant, bon surtout Owen, c’est un peu le garçon idéal quand même faut l’avouer. Il est très attentionné envers Auburn, il veut la protéger quoi qu’il arrive. Aubrun aussi est très attachante, pas épargné depuis ses 15 ans, elle fait tous pour sortir la tête de l’eau et atteindre son objectif, ce qui lui tiens le plus à cœur. 

Une histoire touchante comme sais si bien le faire CoHo, malheureusement ça ne sera pas ma préférée. J’ai eu un peu de mal à rentrer dedans. Bon par contre les révélations et l’altruisme des personnages ont vraiment rattraper la chose.

 Je t’aimerai toujours, même quand je ne pourrai plus.

Ça reste néanmoins une très belle histoire, ce qui m’a la plus touchée et le plus marqué, c’est le total altruisme des deux héros. Ils veulent le bien des autres, de leurs proches, mais aussi de totales inconnus, quitte à se sacrifier pour leurs bonheurs. C’est à mes yeux, ce qui fait la beauté de ce livre. 

La romance est mignonne, je trouve qu’Auburn et Owen sont fait pour être ensemble. Le personnage de Trey m’a dérangé, il est ignoble, méchant, égoïste aux antipodes de nos deux héros.

Chaque jour de ma vie, j’ai l’impression de grimper à rebours un escalator qui descend.

Ce livre est aussi centré sur l’art, plus particulièrement la peinture, pas un art qui m’attire particulièrement, peut-être ce qui m’a empêché d’avoir un coup de cœur pour ce livre. Mais la plume de CoHo est toujours aussi agréable à lire en tout cas. Je reste sur une très bonne lecture, et je diminue ainsi ma liste de livre à lire de cette auteure que j’apprécie beaucoup. 

 

Les oeuvres de Danny O’Connor présente dans le livre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s