Non classé

La cage dorée – Blanche Monah 

a-1-4.jpg

Titre : La cage dorée

Auteur : Blanche Monah 

Edition : Edition blanche

Genre : Dark Romance

Pages : 362

Parution : 14 Février 2019 

note3

résumé

La cage dorée c’est le combat d’une jeune femme pour s’émanciper de son bourreau. Entre dépendance affective et désir de liberté, deux amours s’affrontent. 
L’un destructeur, malsain et illégitime. L’autre rédempteur. Lequel des deux gagnera ? 
Tout semble réussir à Heather : elle est belle, riche, et mène de brillantes études de photographie. 
Pour un homme comme Phénix, qui a grandi dans une cité défavorisée et a dû se battre pour réaliser ses rêves, c’est prodigieusement exaspérant. Il prend tout de suite en grippe cette jeune stagiaire trop parfaite. Jusqu’à ce qu’il découvre que, malheureusement pour eux, ils ont bien plus en commun qu’il ne l’aurait cru. 
Entre la princesse et le boxeur, une étrange amitié mêlée de désirs va se nouer. Phénix pressent un secret caché derrière Heather ; parviendra-t-il à le percer et faire fondre les barreaux de la cage de Heather ? 

monavis

/ ! \ Pour un public averti / ! \

Je vais avoir du mal à écrit cette chronique, je suis tellement partagée sur cette lecture.

On suis donc Heather 22 ans, elle fait des études pour devenir photographe. On la retrouve d’ailleurs alors qu’elle débute un stage dans un studio. Elle va vite être confrontée à un des photographes, Phénix, qui va se montrer très désagréable. Elle qui est réservé et timide, Phénix va assimiler ça à du snobisme parce qu’elle vient des beaux quartiers. Mais il va vite se rendre compte que ce n’est pas le cas, que Heather cache beaucoup plus.

Je m’accroche à Phénix comme à une bouée de sauvetage, une ancre, un phare. Moi, je suis le navire ballotté par la tempête dans la nuit noire, qui redoute les lames de fond et les écueils acérés.

Nous aussi nous découvrons vite ce qu’attends Heather quand elle referme la porte de l’appartement qu’elle partage seule avec son père.

En effet, ce dernier, exerce sur elle une perversion, pour lui, elle est à lui et rien qu’à lui. Quand elle désobéit, elle est punie et les coups pleuvent, en général ça ne lui suffit pas il y a aussi une domination sexuelle entre son père et sa fille. Oui, se livre traite bien d’inceste, de violence physique et psychologique…

D’un côté j’ai beaucoup aimé, parce que la plume de l’auteure est très belle. J’ai aussi beaucoup aimé parce que ça reste axé sur la photographie… Et ça, c’est vraiment top étant donné que c’est ma passion et mon futur métier.

Je suis très timide, je ne me fais pas facilement des amis et j’ai du mal à établir des liens avec les gens en général. C’est sans doute pour ça que j’aime tant la photographie : derrière mon appareil, je mets le monde et les autres à distance, je me sens en sécurité derrière mon objectif, et je maîtrise ce que je fais.

J’ai aussi beaucoup aimé Phénix, il est un peu comme l’homme idéal. C’est un battant, il s’est sorti des quartiers pauvres en faisant le travail qu’il aime, il s’est relevé alors que son père le frappait. Il fait tout son possible pour aider Heather, quitte à subir les vengeances de son psychopathe de père. Il est aussi très proche de sa famille, un adorable grand-frère. C’est vraiment le rayon de soleil de ce livre. 

Mais j’ai eu du mal à me mettre dans la situation d’Heather, la comprendre, comprendre pourquoi elle ne part pas, pourquoi elle reste dans cette situation. Alors je sais que tant qu’on ne l’a pas vécu, on ne peut pas vraiment comprendre. Je suis quelqu’un d’assez ouverte, de tolérante et empathique, mais là, je ne sais pas… J’ai l’impression de ne pas avoir de cœur en pensant comme ça, mais c’est vraiment l’impression que ça m’a laissé. 

Elle est sans cesse dans une phase de destruction après ce qu’il arrive à son père elle laisse ce pourri de Jérôme tout recommencer, et ça m’a blasé de ma lecture en fait. Où quand elle se sent rejeter par Phénix parce qu’il ne veut pas de faveurs sexuelles en contreparties de ce qu’il lui offre. Je sais qu’elle a été conditionnée comme ça par son père, mais ça m’a vraiment agacé. 

Voir le monde à travers un objectif te permet de prendre du recul, de considérer ce qui t’entoure avec un œil neuf.

Ce qui est sure, c’est que cette lecture ne laisse pas indifférente. Cette lecture est pour vous si vous aimez les histoires dure et poignante. Pour moi la sauce n’a pas vraiment pris, j’ai eu beaucoup de mal avec l’héroïne, je pense que c’est ça qui m’a fait un peu moins aimer l’histoire. La fin est aussi beaucoup trop rapide pour moi, j’aurais aimé voir un peu plus de la reconstruction d’Heather. J’avais vraiment envie d’aimer cette lecture, tant le sujet abordé est réel, poignant et important… 

2 réflexions au sujet de « La cage dorée – Blanche Monah  »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s