Jeunesse·Non classé

Les milles visages de notre histoire – Jennifer Niven

a-1-3.jpg

Titre : Les milles visages de notre histoire

Auteur : Jennifer Niven

Edition : Gallimard

Genre : Jeunesse

Pages : pages

Parution :  8 Février 2018

Sans titre 1

résumé

Tous le monde croit connaître Libby Groby, pourtant, personne ne s’est jamais intéressé qu’à son obésité. Elle a longtemps vécu recluse dans sa chambre, cachant son corps et ses angoisses. Cette année, sa vie peut changer, Libby s’est inscrite au lycée.

Tout le monde croit connaître Jack Misselin : étudiant rebelle, sexy… aux réactions imprévisibles. Sous son arrogance, Jack a enfoui un secret douloureux.

monavis

J’ai mis du temps à lire ce livre, le résumé et le sujet m’intéressais énormément, mais je n’avais pas du tout accroché au premier livre de cette auteure.

Mais ce livre à parfaitement répondu à mes attentes et les a même dépassées. 

Dans ce livre, nous suivons la rentrée de Libby et Jack, ils ont chacun un secret qu’ils vont tenter de cacher au mieux.

Libby peut difficilement cacher une partie du sien. Elle est en surpoids, mais elle se sens bien sans son corps, elle aime danser par-dessus tous. Son secret ? Elle était la plus grosse ado d’Amérique, et malgré elle, sa vie à été exposé dans les médias, après un événement qu’elle à vécu. 

Jack, lui peut cacher un peu plus facilement son secret. Il est atteint de prosopagnosie, il ne reconnaît pas les visages, les images de gens qu’il connaît que ce soit ses proches, ses amis du lycée, où les gens qu’il croise, il n’arrive pas à les associés aux personnes. Il a donc développer une technique de charmeur, au cas où il se trompe, il sourit à tout le monde et salut tout le monde. Ainsi, il est devenu un des garçons les plus populaires de son lycée. 

Jack et Libby vont faire connaissance d’une manière très particulière. Un des amis de Jack a vu passer sur le net un jeu qui amuse beaucoup, sauter sur une grosse, s’y agripper comme lors d’un rodéo, celui qui tient le plus longtemps à gagner. Même si Jack est complètement contre ce jeu, il va le faire pour que ses amis laissent les filles du lycée tranquille, il va choisir Libby comme cible et lui écrire une lettre pour s’excuser de son geste. Mais Jack était très loin de s’attendre à la réaction de Libby, elle va lui coller un poing une fois débarrassé de lui. C’est comme ça qu’ils vont se retrouver tous les deux à faire des travaux d’intérêts généraux au lycée, et dans un groupe de paroles. 

Ils vont donc devoir apprendre à se parler et s’accepter après cet épisode qui a mis une grosse cible dans le dos de Libby, elle qui voulait passer inaperçue… C’est raté.

Voilà pourquoi je ne suis pas présente sur les réseaux sociaux. Trop de méchancetés, de perfidies et d’insultes hypocritement déguisées, sous prétexte que « je suis libre de m’exprimer comme la constitution de notre grand pays m’y invite. »

J’ai vraiment beaucoup aimé ce livre, le sujet est tellement important. Je sais que j’ai été particulièrement touchée, parce que plus jeune, j’ai aussi reçu ce genre de gentils commentaires, parce que j’avais quelques kilos en trop. Mais Libby, s’assume totalement comme elle est, elle veut devenir danseuse, elle à ça en elle. Elle a un fort caractère, ce qui lui permet de pouvoir faire face aux regards des autres, aux lettres qu’elle retrouve dans son casier. Elle passe même les auditions pour les Damsels ( un peu comme les pom-pom girl en mieux). Elle n’est pas rancunière, à un cœur énorme, une personnalité attachante. Rien ne l’arrête, elle est en surpoids et alors ? J’ai aussi appris grâce à ce livre ce qu’était la prosopagnosie, je n’avais jamais entendu parler de ce trouble. Je suis même allez voir les œuvres de Chuck Close sur internet et je ne pas déçu de cette petite recherche. En étant dans la peau de Jack, on se rend vite compte que ce trouble lui pourrit la vie. Il ne peut même pas reconnaître ses parents et ses frères, il a simplement enregistré leurs signes distinctifs. Même quand il se regarde dans le miroir, il ne s’associe pas avec l’image qu’il voit dans le miroir. Ça doit être vraiment très compliqué de vivre au quotidien avec ce trouble.

Mon coeur a quitté la surface de la terre. Je le vois qui traverse l’espace, passe devant la lune et les étoiles pour filer dans une autre galaxie.

J’ai aussi adoré le duo Jack-Libby, chacun leurs secrets, chacun leurs blessures. Tous les opposent, Libby est plus ou moins méprisée et mise de côté alors que Jack est très populaire au lycée. Mais ce que j’ai remarqué aussi, c’est que dans son lycée, Libby est soutenue par beaucoup d’élèves, alors que c’est en général ce genre de personnes qui se retrouvent isolés et victimes de harcèlement, ici, pas du tout, et ça c‘est génial. 

Ce livre est fait de petits chapitres, parfois même un seul paragraphe, je trouve ça vraiment agréable. Le changement de personnages à chaque chapitre est aussi très agréable, on peut ainsi vivre les événements dans la peau de Libby où celle de Jack. 

Personne n’a le droit de te dicter ce que tu peux faire ou ne pas faire. Même pas toi.

En résumé, j’ai adoré ce livre, enfin une ado avec quelques kilos en trop, loin des héroïnes au physique parfait que l’on retrouve souvent. À travers ces personnages (surtout Libby, je trouve), l’auteure fait passer un merveilleux message, l’acceptation des autres. La différence doit être une force et non une faiblesse. Personne n’a le droit de juger quelqu’un qui est un peu trop grand, un peu trop maigre, un peu trop gros, ça ne change rien à ce qu’est la personne à l’intérieur. Alors lisez ce livre, et surtout faites le lire, qu’on cesse de tous se critiquer, qu’on s’accepte et qu’on accepter les autres tels qu’ils sont.

 

En complément je vous met CETTE vidéo, parce qu’elle m’a tellement marqué et est tellement dans le thème de ce livre. 

2 réflexions au sujet de « Les milles visages de notre histoire – Jennifer Niven »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s