Développement personnel·Non classé

L’homme qui voulait être heureux – Laurent Gounelle

lhommequivoulaitetreheureux-1

Titre : L’homme qui voulait être heureux 

Auteur : Laurent Gounelle

Edition : Pocket

Genre : Développement personnel

Pages :   168 pages

Parution :  2010

note4

résumé

Imaginez… Vous êtes en vacances à Bali et, peu de temps avant votre retour, vous consultez un vieux guérisseur. Sans raison particulière, juste parce que sa grande réputation vous a donné envie de le rencontrer, au cas où…
Son diagnostic est formel: vous êtes en bonne santé, mais vous n’êtes pas heureux.
Porteur d’une sagesse infinie, ce vieil homme semble vous connaître mieux que vous-même. L’éclairage très particulier qu’il apporte à votre vécu va vous entraîner dans l’aventure la plus captivante qui soit : celle de la découverte de soi. Les expériences dans lesquelles il vous conduit vont bouleverser votre vie, en vous donnant les clés d’une existence à la hauteur de vos rêves.

monavis

Quand vous croyez une chose, elle vous amène à adopter certains comportements, lesquels vont avoir un effet sur le comportement des autres dans un sens qui va, là encore, renforcer ce que vous croyez.

J’avais envie de changer un peu de lecture en ce début d’année. J’avais envie d’une lecture type développement personnel qui fait réfléchir. Ayant déjà lu deux livres de Laurent Gounelle, j’ai choisi de poursuivre la découverte de cet auteur.

Nous suivons donc Julian, un professeur en vacances à Bali. Avant de rentrer chez lui, il décide de consulter un guérisseur dont il a beaucoup entendu parler. 

Ne laisse jamais personne te dire ce dont tu es capable. C’est à toi de choisir et de vivre ta vie. 

Maître Samtyang est formel, Julian est en parfaite santé mais il n’est pas heureux….Pensant que c’est dû au fait qu’il est célibataire il va être étonné de découvrir que son mal-être est bien plus profond que ça. Par diverses démonstrations et divers exemples, Maître Samtyang va prouver à Julian que son mal-être vient beaucoup des croyances qu’on s’inflige tous…

Dès les premières pages, j’ai été  happée par cette lecture, j’ai tout de suite compris qu’il allait me rester en tête.

Dans ce livre, il est beaucoup question de croyance, celle qu’on s’inflige suite à des comportements, des échecs ou des réussites… Elles forgent complètement notre vie au final. Grâce à des petits défis que le maître va donner à Julian, on va comprendre encore un peu plus le mécanisme des gens. 

La plupart de nos peurs sont des créations de notre esprit. La seule façon d’en être convaincu, c’est de se jeter à l’eau, d’aller les affronter.

Ce livre m’a en plus particulièrement touché parce que le personnage à pour rêve de devenir photographe. Mon métier, le rêve que je viens de lancer, je me suis donc encore plus reconnu dans toutes ses réflexions.

Ce livre n’est pas forcément fait pour tout le monde, il faut, je pense, avoir l’esprit ouvert un minimum. Ce n’est pas un roman avec une histoire développée, mais un livre de conseils, un livre qui fait réfléchir sur nous et sur le monde…

Rappelez-vous que ce que l’on croit devient notre réalité.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s