Contemporain·Non classé

L’infini des possibles – Lori Nelson Spielman

linfinidespossibles-1

Titre : L’infini des possibles

Auteur : Lori Nelson Spielman

Edition : Cherche Midi

Genre : Contemporain

Pages : 528 pages

Parution : 28 mai 2020

note5

résumé

Paulina Fontana, vieille dame pleine de fantaisie et de créativité en rupture de ban avec sa famille américaine, invite ses petites-nièces, Emilia et Lucy, à visiter son pays natal, l’Italie. Elle leur fait une déclaration fracassante : le jour de son quatre-vingtième anniversaire, elle rencontrera l’amour de sa vie et mettra fin une fois pour toutes à la « malédiction de la deuxième fille de la famille Fontana ». Cette « malédiction » n’est probablement rien d’autre qu’une coïncidence, un vieux mythe. Pourtant, personne ne peut nier que pendant des siècles, pas une seule deuxième née de la famille Fontana n’a trouvé l’amour. Que se passerait-il si ce supposé sort était brisé ? Emilia, qui, à 29 ans, semble accepter cette malédiction, trouverait-elle à son tour le grand amour ? Au cœur de la campagne Toscane, Paulina va finalement révéler des secrets de famille autrement plus troublants qu’une malédiction vieille de plusieurs siècles… 

monavis

Merci NetGalley

Tu verras que la vie est bien plus intéressante quand on apprend à dire « C’est possible ».

Emilia la trentaine, mène une vie (trop) tranquille. Elle est pâtissière dans l’entreprise familiale. Elle vit dans le même immeuble que son père et sa grand-mère nonna Rosa. Elle ne cherche pas vraiment l’amour, toute façon elle est une deuxième fille, d’après la malédiction de la famille Fontana, elle finira vieille fille. Emillia ne croit pas en cette malédiction pourtant, malgré elle, elle s’y conforme. Elle ne prend pas soin d’elle, s’habille avec des habits démodés et à des lunettes certes, incassable, mais démodés, elles aussi, depuis des années.

Elle est complètement sous l’emprise de sa sœur Daria, et de sa grand-mère. 

Mais sa vie va prendre un nouveau départ quand elle va recevoir des nouvelles de sa tante Poppy, la sœur de sa grand-mère. Rosa ne veut plus voir sa sœur depuis des années, elle ne veut pas non plus qu’Emilia ait des contacts avec elle.

Sa tante Poppy l’a contacté pour partir avec elle une semaine en Italie. Emilia craint la réaction de Rosa, mais elle serait bien tenter de partir découvrir son pays natal. En plus Poppy lui a promis qu’elle lui parlerait de sa mère décédée quand elle avait seulement deux ans. 

Elle part donc finalement en Italie avec sa tante Poppy et également sa cousine Luciana, une autre deuxième fille. 

Un magnifique voyage à travers l’Italie attends ces trois femmes. Poppy à promis à ses nièces de briser cette malédiction. Ça sera le dernier du jour du voyage, le jour de ses 80 ans, devant la cathédrale de Ravello.

C’est de se perdre qui est beau. Se perdre dans un livre. Se perdre dans les yeux de quelqu’un. Se perdre dans une symphonie si douce qu’elle fait jaillir les larmes.

Dans ce livre, nous découvrons donc trois femmes complètement différentes.

Poppy, presque 80 ans, à été mon grand coup de cœur. Elle est pétillante et optimiste, elle voit toujours le bon côté des choses. Elle est très sociable, elle à des amis partout. Mais surtout, elle est d’une grande sagesse, elle ne parle pas pour rien dire et chacune de ses paroles font réfléchir. 

Emilia, presque 30 ans, qui ne vit pas, mais plutôt vivote, sa vie est d’un ennui mortel. Elle passe son temps entre son travail, et ses soirées Netflix avec son chat où encore à devoir aidé sa sœur aînée Daria, qui profite bien d’elle. Ce voyage est donc une sacrée opportunité pour elle, même si elle a très peur. D’ailleurs la peur influence énormément sa vie. Ce voyage va la métamorphoser, elle va oser s’affirmer, croire que les choses sont possibles. 

Luciana, la vingtaine, l’exact opposé de sa cousine Emilia. Depuis toute petite sa mère fait des pieds et des mains, pour qu’elle soit toujours jolie, pour qu’un jour, malgré la malédiction, elle trouve un mari. Lucy a donc très peu d’amour-propre. Elle passe des heures à se préparer dans la salle de bain, et s’habille toujours d’une façon provocante pour attirer le regard des hommes. Elle aussi va se découvrir lors de ce voyage. Sa tante Poppy ne va pas la ménager et elle va se rendre compte de beaucoup de choses, et surtout elle va découvrir qui elle est vraiment. 

Tu découvriras, Emilia, que la vie n’est pas toujours circulaire. Le plus souvent, c’est un dédale tortueux plein de détours et d’impasses, de faux départs et de souffrances. Un dédale exaspérant, vertigineux, dans lequel il est impossible de se retrouver et pour lequel il est inutile de dresser des plans. 

Mais pas un seul coin, pas un seul virage ne doit jamais être évité.

Pendant ce voyage, Poppy va raconter sa vie à ces deux petites-nièces, surtout l’histoire de son grand amour Rico. 

L’auteure nous fait vivre les souvenirs de Poppy en totale immersion grâce à quelques chapitres par-ci par-là qui nous plonge dans les années 60. Et j’ai vraiment beaucoup adoré cette remontée dans le temps, ça donne un gros plus à l’histoire. On a vraiment envie de savoir ce qu’à vécue Poppy.

Même si j’ai eu un peu de mal à accrocher au début, j’étais un peu perdue avec tous ces membres de la famille Fontana. J’ai trouvé qu’au moment où les femmes sont à Venise, il y avait quelques longueurs. Mais à un moment donné, je ne sais pas où exactement, j’ai été complètement happé par cette histoire. Et surtout par tous les secrets de famille que l’on découvre.

Un magnifique voyage à travers l’Italie, des héroïnes attachantes, des paroles qui nous font réfléchir… Beaucoup d’amour et d’émotion. Pour moi la recette a très bien fonctionné, je ne peux que vous encourager à lire ce livre. 

Certaines personnes voient le grandiose dans l’ordinaire. 

2 réflexions au sujet de « L’infini des possibles – Lori Nelson Spielman »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s