Non classé·Romance

Mon rêve, c’est toi – Holly Miller

Titre : Mon rêve, c’est toi

Auteur : Holly Miller

Edition : Calmann-Lévy

Genre : Romance

Pages : 464

Parution :  3 février 2021

Joel a peur de l’avenir. Depuis sa tendre enfance, il est hanté par des rêves, sombres ou doux, concernant les gens qu’il aime, et qui s’avèrent souvent prémonitoires. L’accident d’un ami d’enfance, le cancer de sa mère, la grossesse inespérée de  sa sœur. Le seul moyen de s’en prémunir est de cesser de rêver en dormant le moins possible, et surtout, en n’ouvrant plus jamais son cœur.

Callie a du mal à lâcher le passé. Depuis qu’elle a récemment perdu sa meilleure amie, elle se sent perdue et loin d’accomplir tous ses rêves sentimentaux et professionnels. Elle doit se réinventer et casser sa routine. Quand Joel et Callie tombent sous le charme l’un de l’autre dans un café à Londres, puis deviennent voisins par pure coïncidence, l’envie partagée de s’ouvrir à une histoire d’amour les fait rêver tous les deux. Mais oseront ils franchir le pas.

Merci NetGalley

La couverture et l’histoire de ce livre m’ont tout de suite donné envie d’en découvrir plus.

Joel a une vie très compliqué. Il fait des rêves prémonitoires sur les gens qu’ils aiment. Que ce soit des rêves positifs, comme l’annonce de la grossesse tant espérée de sa sœur, mais aussi des rêves d’avenir beaucoup plus sombre comme le cancer de sa mère.

Pour lui, dormir est un calvaire, alors il essaie le moins possible de tomber dans les bras de Morphée, il ne sait jamais à quoi il va être confronté dans ses rêves, il fait donc tout son possible pour rester éveillé.

Ses relations avec les autres sont très compliquées, il a bien tenté une fois ou deux de se confier, mais personne ne l’a pris au sérieux. Depuis, il garde ses rêves secrets et refuse de laisser entrer quelqu’un dans sa vie.

Mais il va croiser la route de Callie, dans le café où elle travaille, puis dans juste au-dessus de chez lui. Il va vite se rendre à l’évidence, il n’arrivera pas à la tenir éloigné de lui très longtemps, les sentiments sont déjà là.

De son côté Callie, essaie encore de vivre avec l’absence de sa meilleure amie décédée brutalement. Elle a changé ses plans de vie pour s’occuper de la gérance de son café, elle a également récupéré son chien Murphy.

Sa vie est banale, elle est d’un naturel prudent, encore plus depuis la mort de Grace. Elle est passionnée de tout ce qui touche à la nature, elle rêve d’aller voir un oiseau au Chili. Mais elle se contente de voyager à travers ses livres. Elle ne se sert pas de son diplôme dans l’environnement et elle ne laisse pas d’homme rentrer dans sa vie après plusieurs échecs.

Mais elle va croiser la route de cet homme si particulier, qui à l’air constamment perdu dans ses pensées, il l’intrigue et la touche.

Alors quand elle se rend compte que c’est son nouveau voisin, elle a encore plus envie de découvrir ce bel homme mystérieux.

Avec l’âge, tu te rends compte que les autres s’intéressent assez peu à ta vie privée.

J’ai eu une relation un peu particulière avec ce livre. Ca fait bien longtemps que ça ne m’était pas arrivé.

J’ai aimé ce livre mais (du coup, il y a un mais), j’ai trouvé qu’il était trop long et un peu trop plat, surtout dans les deux premières parties.

Clairement, j’ai trouvé que ça n’avançait pas, bien sûr l’auteure posait les bases de l’histoire et le contexte, mais j’ai trouvé qu’il y avait trop de longueurs. J’ai même pensé à l’abandonner à un moment, mais j’aimais les personnages et le fond de l’histoire.

Ce qui rend mon avis assez difficile à retranscrire.

Les personnages m’ont touché clairement, je me suis d’ailleurs pas mal reconnue dans le personnage de Callie, cette envie de voyager, mais de toujours reculer par peur. Sa passion pour la nature est vraiment intéressante, on apprend beaucoup de choses grâce à elle. J’ai aussi aimé l’évolution de son personnage au fil des pages, grâce à Joel, elle réussi à affronter ses peurs, elle arrive à laisser le café même si elle culpabilise, pour enfin trouver un travail qui lui correspond. Elle est très ouverte d’esprit et à l’écoute des gens, elle est aussi très douce.

Joel m’a également touché, ça ne doit pas être facile tous les jours d’avoir ce don si particulier, ça doit être très déstabilisant, surtout face aux mauvaises nouvelles. En rencontrant Callie, il va retrouver un peu le sourire, tenter de laisser un peu ses rêves de côté jusqu’au jour où il va faire le rêve qu’il redoutait le plus. À partir de là, il va être perdu de nouveau, ne va plus savoir comment gérer sa relation avec Callie. J’ai eu vraiment mal au cœur pour lui, il pensait vraiment que l’amour était possible cette fois, mais ses rêves lui ont rappelé que pour lui l’amour serait toujours compliqué.

La stabilité m’a toujours paru plus sûre. Si l’on ne cherche pas à concrétiser ses rêves, on est moins déçu qu’ils ne se réalisent pas.

Comme je l’ai dit un peu plus haut, les deux premières parties, j’ai eu beaucoup de mal, la romance prend vraiment le temps de s’installer entre les deux héros, étant tous les deux un peu réticents aux relations de couple. J’aime que la romance s’installe doucement, mais là, c’était un peu trop lent pour moi, surtout qu’il ne se passait rien à côté non plus.

À partir de la troisième partie,; l’histoire prend une nouvelle tournure et l’action se met enfin en place. Ces deux dernières parties ont vraiment tenues leurs promesses par contre, là, j’ai beaucoup aimé. Il y a pleins de découvertes et de choix que les héros doivent faire. On voit également l’évolution au fil des années des deux héros, j’ai trouvé ça très intéressant.

On sait que la fin sera tragique, ce qui ne m’a pas empêcher de verser ma petite larme à la fin de l’histoire.

En plus, on se connaît à peine ; juste assez pour échanger un sourire ou un petit mot en passant, comme des étoiles de galaxies voisines qui se font signe à travers l’immensité des cieux.

Ce qui m’a quand même fait aimer l’histoire c’est ce petit côté fantastique, ça m’a un peu fait penser aux livres de Marc Lévy, une histoire réelle avec une pointe d’impossible. D’ailleurs l’auteure a très bien dosé ce petit côté impossible.

C’est donc une bonne lecture pour moi, une belle romance qui change de l’ordinaire, qui nous touche forcément et qui nous fait ressentir des émotions très fortes.

Voir l’avenir dans les rêves, un don ou une malédiction ?

2 réflexions au sujet de « Mon rêve, c’est toi – Holly Miller »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s