Non classé·Romance

Alibi Princier – Clara Nove

Titre : Alibi Princier

Auteur : Clara Nove

Edition : Cherry Publishing

Genre : Romance

Pages : 318

Parution : 15 octobre 2021 (éditions Cherry)

Au chômage depuis des mois, Sasha désespère de trouver le job de ses rêves : consultante en écologie.

Elle a l’impression d’avoir déjà tout tenté et que son projet est voué à l’échec. Jusqu’au jour où elle entend parler de la principauté de Sarrésie, un petit pays frontalier en plein développement.

L’emplacement est idéal, les opportunités, elles, semblent illimitées. Seulement voilà, pour décrocher un poste en Sarrésie, il faut en acquérir la nationalité. Et Sasha est loin de remplir les critères demandés…

Ludwig, lui, est un prince qui collectionne les scandales autant que les titres de noblesse. Futur roi de Sarrésie, ses frasques désespèrent son père… Surtout depuis qu’il fricote avec Vanessa Terrier, une mannequin à la réputation sulfureuse.

Quand Sasha finit en larmes dans les toilettes du château, faisant le deuil de ses rêves, et que Ludwig croise sa route par hasard, leur destin respectif pourrait bien prendre une tournure inattendue…

Merci Cherry

Après avoir lu Breath of hope de Clara Nove et avec ce résumé vraiment très alléchant (les princes, j’adore). Impossible de résister à ce livre, et c’est comme je m’y attendais, une très bonne lecture.

Merde, c’est un comble, ça ! Je tentais juste d’être sympa, en plus ! Moi qui me comporte comme un salaud en permanence, pour une fois que je m’essayais à l’altruisme, c’est ma veine, tiens.

Sacha est passionnée d’environnement, elle est bardée de diplômes et pourtant, elle désespère de trouver un emploi après de multiples entretiens qui n’ont rien donnés. Pourtant, elle cherche en France et au Luxembourg pour augmenter ses chances. Son meilleur ami, Sébastien, lui parle alors de ce pays en expansion : La Sarrésie.

En rentrant de soirée, Sacha fonce voir les offres d’emploi en Sarrésie, à sa grande surprise, elle trouve le job de ses rêves. Travailler pour le ministère de l’Environnement en Sarrésie, elle tente le tout pour le tout en envoyant sa candidature.

Elle va très vite être rappelée et passer un entretien, son profil est parfait pour ce poste, le problème : il faut absolument qu’elle ait la nationalité Sarésienne. C’est la douche froide pour Sacha qui dévale les escaliers du château et fonce dans les toilettes pour s’isoler et pleure.

Ce qu’elle n’avait absolument pas prévu, c’est de tomber sur Ludwig, le prince de la Sarrésie, avec une charmante demoiselle.

Cette rencontre plutôt surprenante va bousculer leurs vies. Un paparazzi va les prendre en photo alors que Ludwig va tenter de réconforter la jeune femme. Mais ils ne se doutaient pas qu’ils finiraient à la une des journaux People avec une prétendue relation.

Sacha va peut-être finalement pouvoir avoir le job de ses rêves grâce à un autre tout petit contrat un peu particulier qu’elle doit signer…

Je vais en profiter encore un peu de tout ce séjour au paradis des dieux de l’Olympe avant de reprendre l’escalier qui mène au commun des mortels.

J’ai vraiment adoré ce livre, déjà les personnages sont vraiment attachants.

Sacha est une jeune femme passionnée par l’écologie et l’environnement ( ce que j’ai trouvé super intéressant). Elle sait ce qu’elle veut, elle est bienveillante, à l’écoute, d’une gentillesse extrême et très intelligente. Elle manque cruellement de confiance en elle à cause de quelques kilos en trop. On peut très facilement s’identifier à elle. Elle est simple et naturelle, avec elle pas de chichis et la vie de château ce n’est pas trop son truc.

Ludwig aussi est très attachant, propulsé dans le rôle de prince héritier à ces 15 ans, titre dont il se serait bien passé. D’ailleurs, il fait plus souvent la une des journaux pour ses scandales que pour ses bonnes actions. Flirtant avec une jeune modèle qui n’a pas une très bonne réputation, accumulant les soirées alcoolisées… Bref Peter, son conseiller en image à de quoi faire pour rattraper les frasques du jeune prince.

Mais l’arrivée de Sacha, qu’il ne voit pas d’un très bon œil au début, va finalement lui faire voir la vie différemment. Il va se poser, envisager très vite une vie à ses côtés.

Cette fille ne joue pas, ne triche pas, et ne cherche pas à être quelqu’un d’autre en affichant des attitudes artificielles et calculées.

Ludwig paraît très hautain et très fort psychologiquement derrière ces coups d’œil mutins et ses blagues, mais dans le fond, il est très fragile. Marqué par la perte de sa mère et son frère, il vit avec cette culpabilité.

J’ai trouvé que ce duo marchait vraiment du tonnerre, Sacha et Ludwig, c’est clairement le jour et la nuit. Sacha n’est pas envieuse, elle reste simple en toute circonstance, alors que Ludwig est prince, vit dans un château et a tout un tas de serviteurs.

Mais ce que j’ai aimé dans leur relation, c’est la force de leur amour, ils ne baissent pas les bras devant les obstacles. Et pourtant, ils vont en rencontrer des obstacles, leur couple ne plaît pas et certains vont tout faire pour les séparer. Mais rien y fait, ils sont soudés et sincère l’un envers l’autre, ils affrontent les épreuves, ensemble main dans la main.

J’ai aussi beaucoup aimé les personnages secondaires comme Murielle, mais surtout Peter, gros coup de cœur pour Peter (d’ailleurs, un petit livre sur son histoire serait chouette non ? )

Dans ce livre, il est bien sûr question d’un prince, mais pas que. L’autrice aborde aussi les diktats de la beauté avec Sacha qui ne rentre pas dans une taille 36. Qui a quelques rondeurs comme la plupart d’entre nous, qui aime manger et ne s’en prive pas. C’est traité d’une manière bienveillante grâce au personnage de Ludwig qui la rassure et prend toujours sa défense par rapport à ça.

Elle ne répond pas, souffle comme un dragon par ses naseaux, me bouscule avec hargne et saisis deux 42 avant de se précipiter vers les cabines d’essayage.

L’autrice nous parle également beaucoup de l’environnement, j’ai adoré ces passages, je dois dire. Surtout quand elle nous parle de Vincent Munier, pour moi le plus grand photographe animalier français. C’est un magnifique clin d’œil à cet artiste.

Je ne peux que vous conseiller cette romance princière qui vous apportera rire, bienveillance et amour. Avec néanmoins quelques sujets importants abordés avec justesse. Et surtout avec une fin tellement belle, qui nous donne envie de croire aux contes de fées…

Helmutt ? Sans rire ? Comme Helmutt Fritz ?

2 réflexions au sujet de « Alibi Princier – Clara Nove »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s