Non classé·Romance

Mechanical – Aurore Nox


Titre : Mechanical

Auteur : Aurore Nox

Edition : Cherry Publishing

Genre : Romance

Pages : 227

Parution : 25 février

Lorsque son père meurt, Stéphanie hérite, avec son frère Eddy, du « Will’s Old Mechanics », un garage au bord du gouffre financier. Quant à Eddy, il en fait voir de toutes les couleurs à sa soeur. Entre alcool, drogue, paris et la banque qui menace de saisie, Steph est désemparée.

Une seule solution s’offre à elle : s’allier avec l’énigmatique Matias Jacobson, millionnaire de son état, passionné de belles voitures, afin de lui trouver LE véhicule de ses rêves contre une grosse somme d’argent.

Mais que cache cette demande, qui tombe un peu trop à point nommé, et pourquoi à Stéphanie, dont le garage n’est pas le plus connu ?

Stéphanie peut-elle renoncer à la seule possibilité qui s’offre à elle ? Et son cœur sortira-t-il indemne de l’histoire ?

Merci Cherry pour l’envoie.

Je n’ai pas résisté longtemps à la lecture de ce résumé, j’aime beaucoup les romances dans les domaines mécaniques. Cependant, j’ai été très (agréablement) surprise par ce livre, je ne m’attendais pas forcément à une histoire comme ça.

Stéphanie vient de perdre son père, elle hérite avec son petit frère Eddy du garage de leur père, le « Will’s Old Mechanics ». Mais en regardant de plus près, elle va se rendre compte que le garage est au bord de la faillite, les papiers s’entassent dans le bureau. Elle n’a pas le choix, elle revient s’installer dans la maison familiale pour pouvoir gérer le garage. Elle ne peut pas compter sur l’aide de son frère qui est plutôt dans une mauvaise passe, il passe ses journées à boire ou à se droguer, ce qui rajoute un peu plus de soucis à Stéphanie.

La seule solution pour sortir la tête de l’eau, accepter l’offre de cet homme qu’elle ne connaît pas : Matias Jacobson. Il lui fait un énorme chèque pour qu’elle trouve LA voiture qu’il veut. Mais ce chèque vaut bien plus que le prix de la voiture… Elle n’a pas le choix, pour pouvoir payer les traites et surtout verser le salaire aux trois ouvriers de qui elle est très proche, elle va encaisser ce chèque et laissé entrer ce millionnaire dans sa vie…

Viens Lullabel, sinon la vilaine dame va crier parce que tu auras mis des paillettes partout.

Tout d’abord, je dois dire que j’ai adoré la plume de l’auteure, elle m’a fait beaucoup rire. Surtout les petits astérisques avec ces commentaires personnels sur certaines choses. C’est un grand oui, ça rajoute tellement à la lecture, ça l’allège, c’est original, j’adore.

Je ne m’attendais pas à avoir tant de sujets abordés dans ce livre, c’est très positif, mais du coup, vu le petit nombre de pages, j’aurais aimé que certains soient un peu plus développés. Parce qu’ici, il est bien sûre question de voitures ( de très belles voitures d’ailleurs), mais c’est bien plus que ça.

L’auteure aborde beaucoup de sujets durs : la violence sur les enfants, l’inceste, la drogue, la mort… Même si le résumé pouvait laisser penser à des sujets lourds, je ne m’attendais pas à autant. Mais là encore, c’est une agréable surprise. J’aime les romances qui abordent autre chose que des histoires de sexe, alors ici, j’ai été ravi des sujets traités.

C’est à ce moment que Time of my Life décide de retentir dans la poche de ma veste. Grand moment de solitude !

J’ai beaucoup aimé les personnages, Stéphanie est simple, vraie, c’est le genre de femme qui aime mettre la main à la pâte ou plutôt dans le cambouis. Elle prend soin de ce qu’elle aime, elle est authentique, bienveillante, elle veut aider tout le monde, parfois même au détriment de sa santé.

J’ai aussi aimé Matias, il peut être vu comme un héros froid, riche et calculateur, mais ce n’est qu’une apparence, il est tout l’opposé. Dès le début, on sent l’attachement qu’il a pour Stéphanie, on va se rendre compte que ce n’est pas du tout un coureur de jupon, qu’il a un cœur énorme, qu’il réserve pour une seule femme. Il a un passé très compliqué, avec un près violent, la drogue… Mais il s’en sort bien et ça grâce à Will, qui n’était que bienveillance, qui l’a beaucoup aidé. Alors, il veut à son tour aider la famille de Will, d’où la somme astronomique du chèque.

J’ai aussi aimé les personnages secondaires, Jack et Ruben, les mécanos qui sont très proches de Stéphanie, qui l’aident et la soutiennent face à ce qui lui tombe dessus. Et puis il y a la meilleure amie de Steph, elle m’a fait tellement rire, j’adore son côté rentre dedans et ses punchlines.

Il y a beaucoup de secrets entre les deux héros, beaucoup de non-dits qui compliquent un peu les choses.

C’est une new romance, je tiens à le préciser, il y a quelques scènes de sexes un peu crues, certains aiment, d’autres pas.

Je suis libre. Libre de vivre ma vie, libre de rire, libre de pleurer. Libre d’aimer.

C’est donc une très bonne lecture pour moi, avec beaucoup de sujets sérieux abordés, mais aussi de la légèreté et de l’humour. Tout ça dans un monde de mécanique avec des héros tous attachants, j’aurais peut-être aimé un peu plus de développement sur certaines choses, mais je suis conquise par la plume de l’auteure.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s