Non classé·Romance

Compass # 1 : Tempêtes du sud – Brittainy C. Cherry

Titre : Compass # 1 : Tempêtes du sud

Auteur : Brittainy C. Cherry

Edition : Hugo New Romance

Genre : Romance

Pages : 420

Parution : 3 mars 2021

Même un mouton noir peut avoir besoin d’un ami…


Je voulais m’enfuir, tout simplement. Jamais je ne me serais attendue à lui tomber dans les bras…

Laissant derrière moi ma vie urbaine pour échapper à un mariage sans amour, j’allai m’installer à Havenbarrow, avec l’intention de prendre un nouveau départ. C’était sans compter sur l’attraction inattendue qu’allait exercer sur moi le mouton noir de la ville.

Parfois vous vous retrouvez seul au milieu des dégâts provoqués par la tempête.

Merci NetGalley

On ne présente plus Brittainy C. Cherry, chaque livre que j’ai lu de cette auteure m’a touchée. Alors après avoir lu le résumé de celui-ci, c’était une évidence.

Nous découvrons Kennedy, accompagné d’un mari détestable, essayant, tant bien que mal, de survivre à ses nombreuses crises d’angoisse. Elles sont provoquées par le drame qu’elle a vécu un an auparavant, elle est bien seule face à ses démons.

Sa vie va prendre un autre tournant quand son mari va lui balancer des horreurs et lui demander de partir. Elle va se réfugier chez sa sœur Yoana, qu’elle a tenue à l’écart depuis cet accident. Elle va bien sûr l’accueillir à bras ouverts. Plus que ça même, avant de partir en voyage de noces avec son mari, elle va faire une surprise à Kennedy. Elle va pouvoir habiter dans la maison qu’ils viennent de finir de rénover à Havenbarrow. Un nouveau départ pour elle, elle va enfin pouvoir se retrouver, essayer de se reconstruire, chasser ses démons et peut-être même retrouver l’inspiration pour écrire.

Havenbarrow est une petite ville, le genre de petite ville, ou tous les voisins débarquent pour se présenter (et en savoir plus sur la nouvelle arrivante) en offrant à manger. Un vrai défilé, mais Kennedy va vite se rendre compte que ces gens n’ont pas toujours de bonnes intentions.

Elle va aussi partir découvrir les bois derrière chez elle, et découvrir un magnifique champ de pâquerettes, des fleurs tellement symbolique pour elle. Mais elle va vite être chassée par un homme très désagréable.

Jax, c’est le mouton noir de la ville, le méchant que personne n’apprécié ou presque. Tout le monde le fuit, pourtant, Kennedy est intriguée, elle aimerait vraiment apprendre à connaître un peu plus cet homme. Pourquoi cette carapace de méchant, alors qu’il ne cesse de prouver le contraire…

Il se pourrait bien que le destin de Kenedy et Jax soit lié et qu’ils se ressemblent plus qu’il n’y paraît…

Je suis égalitaire dans ma détestation. Je déteste tout et tout le monde sans discrimination.

Ce livre réunit tout ce que j’aime au niveau de l’écriture, le double point de vue (voir parfois d’autres personnages), et des moments de flash-backs là aussi, des deux points de vue. Je trouve que ce genre d’écriture est beaucoup plus dynamique et plus plaisant.

En fait, j’ai vraiment tout aimé dans ce livre, j’ai tout de suite accroché aux héros. Ils ont su me toucher dès les premières pages.

Kennedy a souffert et souffre encore beaucoup, en plus son mari est juste exécrable, il la fait passer pour une moins que rien. Pour lui, elle est trop émotive, mais quoi de plus normal face à ce qu’elle traverse.

Heureusement, il va la mettre à la porte, et c’est ce qui pouvait lui arriver de mieux, elle va pouvoir démarrer une nouvelle vie et tenter de s’en sortir.

Je me suis beaucoup retrouvée dans le personnage de Kennedy, elle est très sensible, très émotive, voit la beauté un peu partout.

Jax à lui aussi un lourd passé, comme Kennedy, il souffre et porte le poids de la culpabilité. Mais lui, préfère se fermer aux autres, passer pour le méchant, pour que personne ne s’attache à lui, l’opposé de Kennendy, qui malgré tout, reste solaire.

L’histoire prend vraiment le temps de se mettre en place, déjà, les héros, mettent du temps à comprendre que, finalement, ils se connaissent déjà. C’est cet élément qui va finalement favoriser leur rapprochement. Mais là encore, tout prend son temps, leur amitié est pure et belle, ils vont tout naturellement ressentir un peu plus que de l’amitié, mais sans précipitation.

Leur duo m’a énormément touchée, ils sont tous les deux en souffrances, ont du mal à faire face à leurs démons respectifs. Mais quand ils sont ensemble, tout devient plus simple, ils s’épaulent l’un l’autre, chacun leur tour, ils aident l’autre à affronter ses tempêtes.

On découvre qu’entre eux, ça a toujours été comme ça, même quand ils se retrouvaient en colonie de vacances, ils s’aidaient et se soutenaient.

Le chemin n’est pas tout droit, Kennedy. Le chemin de la guérison n’est pas linéaire. Il y a des courbes, des bosses et des trous.

Dans ce livre, l’auteure aborde encore une fois des thèmes durs et puissants. Il y a bien sûr le sujet du deuil qui est au centre de l’histoire. Abordés de différentes façons à travers les héros et leurs proches. Il y a aussi la culpabilité, mais aussi la reconstruction, la guérison après ce genre d’épreuves.

Brittainy C. Cherry a le don de nous briser le cœur, elle sait nous plonger dans ces histoires, nous entraîner avec elle au plus proche de ses héros, qui sont toujours réels et touchants. Alors oui, dans cette histoire, mon cœur s’est serré, j’ai eu mal pour les héros qui doivent affronter leurs douleurs, qui doivent garder la tête hors de l’eau.

Mais l’auteure écrit toujours avec beaucoup de douceur, elle met du baume sur notre cœur qui vibre à l’unisson avec les héros. En plus, dans cette histoire, elle y a ajouté beaucoup d’humour (merci Connor pour ces grands moments de rire, je ne regarderais plus jamais la Reine des neiges de la même façon). Elle fait également beaucoup de références à des films, dessins animés ou série.

Quand je me lance dans la lecture d’un livre de Brittainy C. Cherry, je sais que ça ne sera pas une lecture de tout repos, que je vais passer par toute sorte d’émotions. Elle a ce don de retranscrire les émotions de ses héros que ce soit le bonheur ou le malheur, cette histoire n’a pas dérogé à la règle, on passe vraiment du rire aux larmes, sans parler de la magnifique plume de l’auteure…

Ce livre m’a touché, ému, il m’a fait rire et presque pleurer. L’écriture est toujours aussi belle et poétique, elle délivre de magnifiques messages. Parce qu’au-delà de la tristesse et du deuil, ce livre parle aussi d’amitié, d’amour et d’espoir. Un livre sur la reconstruction, la guérison, mais surtout l’amour des gens qui nous entourent, avec qui nous avons qu’une seule envie après avoir fermé le livre : danser sous la pluie..

Elle était mon soleil, j’étais son clair de lune, et pour le reste de notre vie, nous n’oublierons jamais de danser sous la pluie.

9 réflexions au sujet de « Compass # 1 : Tempêtes du sud – Brittainy C. Cherry »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s