Contemporain·Non classé

Désenchantées – Marie Vareille

Titre : Désenchantées

Auteur : Marie Vareille

Édition : Charleston

Genre : Contemporain

Pages : 303

Parution : 17 mai 2022

« Nous étions quatre. Angélique, qui, Dieu sait, n’avait rien d’un ange, Morgane, qu’on qualifierait aujourd’hui de “haut potentiel”, Jasmine, charitablement renommée “la fille de la femme de ménage” dans les journaux et le rapport de police, et Sarah Leroy. À moins que vous n’ayez passé les vingt dernières années à hiberner dans un igloo au Groenland, il est de toute évidence inutile de présenter Sarah Leroy. »

La disparition de Sarah Leroy, quinze ans, a bouleversé la vie de la petite bourgade de Bouville-sur-Mer et ému la France entière. Dans chaque foyer, chaque bistrot, on avait ses convictions, on faisait des hypothèses sur ce qui lui était vraiment arrivé. Mais celles qui savaient se sont tues. Vingt ans plus tard, quelqu’un révèle enfin la vérité. Car ce n’est pas seulement l’histoire de Sarah Leroy, c’est aussi celle d’Angélique, Jasmine et Morgane ; c’est l’histoire des « désenchantées ». Une histoire qui a l’odeur des premières cigarettes, des serments d’amitié, du chlore de la piscine municipale, des premières boums, des premières fois et des plus lourds secrets.

 Serment des Désenchantées : nous promettons de rester amies à la vie, à la mort, pour le meilleur et pour le pire, nous resterons toujours solidaires, quelle que soit la situation et nous nous soutiendrons toujours. Nous sommes les Désenchantées.

J’ai déjà lu Marie Vareille, j’ai d’ailleurs acheté ce livre en direct avec elle lors du salon du livre à Vannes.

J’ai adoré Le syndrome du spaghetti & La vie rêvée des chaussettes orphelines, mais je crois que Désenchantée est mon préféré. J’y ai retrouvé la plume de La vie rêvée des chaussettes orphelines et c’est exactement ça que j’aime avec Marie Vareille. J’ai pourtant eu peur d’être déçue, je l’ai tellement vu passer sur les réseaux… Mais là, je comprends pourquoi ce livre à temps de succès.

Dans ce livre, nous sommes dans le présent, mais aussi plongé dans les années 1990 (que j’aime tout particulièrement).

La patronne de Fanny, lui demande un article pour attirer les gens sur leur site, un article bien précis d’ailleurs. Il y a 20 ans (en septembre 2021) Sarah Leroy, 15 ans a disparu… Un drame qui a bouleversé sa petite ville Bouville-sur-Mer, mais pas que, toute la France parlait de cette histoire.

En parallèle, la maman de Fanny décède et elle doit donc retourner à Bouville-sur-Mer. Sa patronne lui demande d’en profiter pour faire l’article, vu qu’Angélique, sa petite sœur, était la meilleure amie de Sarah Leroy.

Mais Fanny ne va pas partir seule, Lilou, sa belle-fille, s’est arrangée pour faire son stage de découverte avec elle, poussée par la patronne de Fanny.

Elles vont alors prendre la route pour Bouville-sur-Mer et plonger dans l’histoire de Sarah et des Désenchantées…

Nous sommes une entité, nous sommes les « Désenchantées».

Wahou, c’est à peu près mon avis global sur ce livre…

C’est clairement devenu mon livre préféré de l’auteure, il y a tellement de choses que j’ai aimé dans cette histoire.

Déjà les personnages, plus précisément les héroïnes, parce que dans ce livre, ce ne sont que des personnages féminins qui sont sur le devant de la scène.

Il y a, pour commencer, Fanny, c’est elle qu’on suit en premier avant les bons dans le passé. Elle paraît froide et dure, ne s’entend pas avec sa belle-fille, Lilou. On la pense ambitieuse, prête à tout pour son travail. Mais en avançant dans le temps, on découvre qu’elle n’est pas vraiment comme ça au fond. Surtout en explorant le passé, on comprend pourquoi elle est comme ça à présent. Elle, la sœur de la magnifique Angélique.

Angélique que l’on découvre essentiellement lors des parties « enquête » qui retracent le passé de Sarah. Petite, elle était magnifique, la plus belle, tout le monde la complimentait. Pourtant, elle avait des parents absents qui se souciaient peu d’elle. Elle a grandi seule, heureusement, Fanny veillait sur elle quand elle était là. Mais surtout, elle avait Sarah, sa meilleure amie, son âme-sœur. Rencontrée dans un cimetière pendant l’enterrement de la maman de Sarah. Elles ne se sont plus quittées, ou presque…

Il y a bien sûr Sarah, qu’on apprend à connaître dans les bons dans le passé, on découvre sa vie qui évolue dans le mauvais sens, bien malgré elle et sa passion pour la natation.

Il y a aussi Jasmine et Morgane, qui font partie des Désenchantées.

Et puis il y a Lilou, qui comme Sarah, a perdu sa maman assez jeune, presque au même âge. En faisant semblant d’enquêter sur la disparition de Sarah pour avoir une bonne appréciation de Fanny. Elle va finalement se lancer à corps perdu dans le passé pour comprendre ce qui est arrivé à Sarah. Elle en a besoin, c’est son devoir, elle le sent…

Ce livre, c’est donc une plongée dans le passé, dans les années 1990/ 2000, rien que ça, ça me donnait l’eau à la bouche. Née en 1990, je suis très nostalgique de l’époque de mon enfance et de mon adolescence, alors là, j’ai été servie. Des références au magazine de l’époque (jeune & jolie…) aux soirées à écouter Difool sur Skyrock, en passant par les compils cassette que l’on écoutait sur des walkmans. Elle nous parle d’ailleurs de Mylène Farmer, Radiohead, Kyo, Muse… D’ailleurs, l’auteure m’a permis de repenser à toutes ces petites choses qui étaient vraiment géniales, dont j’aime me souvenir.

Mais surtout, ce livre, c’est un peu comme un thriller, une enquête sur un Cold Case. 20 ans après, tout le monde se souvient de cette histoire, mais personne n’en parle plus. Un coupable a été arrêté, toutes les preuves étaient contre lui, mais si ce n’était pas lui ? Le corps de Sarah n’a jamais été retrouvé, personne ne sait réellement ce qui s’est passé…

La vie m’avait appris très jeune que la seule façon de ne pas être déçue, c’est d’envisager le pire de la part des gens qui nous entourent.

J’ai été complètement embarquée dans cette enquête (d’ailleurs, j’y pensais encore avant de m’endormir hier soir, ça me trottait dans la tête, impossible de me défaire de cette histoire). J’ai vraiment aimé la façon dont Marie Vareille retrace le passé de Sarah et Angélique. Ça nous permet aussi de nous attacher à ces deux héroïnes vraiment touchantes qui ont eu beaucoup d’épreuves à traverser. Un suspense qui m’a tenu en haleine, je n’ai compris que très tard ce qui s’était réellement passé (juste avant l’explication).

Au-delà de l’aspect thriller, l’auteure nous parle surtout d’amitié. La vraie, celle qui dure toute la vie, malgré les hauts et les bas, celle qui est écrite. C’est cette magnifique amitié qui lie Sarah et Angélique dès leur première rencontre. Même chose pour Jasmine et Morgane qui arrivent au bon moment dans la vie d’Angélique. Le sentiment d’amitié est réellement très fort dans cette histoire, tout tourne autour de cette notion, je dirais même une notion de sororité.

Parce que Marie Vareille à mit les femmes au cœur de son histoire. Les relations entre elles, qu’elles soient bonnes, à l’image des Désenchantés où il est question de soutien féminin. Mais aussi des moins bonnes par la belle-mère de Sarah qui est à l’image de celle qu’on nous présente dans les contes de fées (Blanche Neige et Cendrillon par exemple), mais Marie en parle mieux que moi dans l’histoire…

Il y a bien sûr des sujets plutôt lourds d’abordés comme le deuil, le viol, les familles recomposées, les secrets…

J’aurais encore tellement de choses à vous dire tellement ce livre est beau, fort et puissant. Je me suis senti vide en terminant ma lecture, j’ai cette histoire qui me reste dans la tête. Vous ne pourrez pas ne pas plonger dans l’histoire tant elle est captivante, tant elle est belle et tant les héroïnes sont attachantes.

Il y a plein de choses que je n’ai volontairement pas dites, parce que, franchement, LISEZ CE LIVRE. Il sera tout en haut de ma liste de coup de cœur 2022.

Cette histoire m’a pris aux tripes, je m’attendais à aimer, mais pas autant, là, je n’avais qu’une envie, prolonger l’histoire, reprendre la lecture tant j’ai été captivé par cette pépite.

Une histoire d’amitié, de sororité, d’héroïnes toutes plus touchantes les unes que les autres. Des secrets et une enquête à résoudre tout ça dans le décor de la côte d’Opale, voilà ce qui vous attend avec ce livre, foncez vous ne serez pas déçue.

4 réflexions au sujet de « Désenchantées – Marie Vareille »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s