Non classé·Romance

Orion #2 Les étoiles ne meurent jamais -Battista Tarantini

a-1.jpg

Titre : Orion #2 Les étoiles ne meurent jamais 

Auteur : Battista Tarantini

Edition : Hugo New Romance

Genre : Romance

Pages : 360 pages

Parution : 7 Février 2019 

Sans titre 1

résumé

Entre Orion Atlay, chorégraphe réputé pour son irrévérence, et Leo Kats, talentueuse première danseuse de l’Opéra de Sydney, ce fut une collision, un intense pas de deux entre ténèbres et lumière. Un nouveau ballet est né : Perséphone consacrera l’envol de la jeune artiste et achèvera en apothéose l’œuvre du chorégraphe français. Désormais libre et amoureuse, Leo part avec Orion en résidence artistique à Tokyo. L’antre de Hiro Neruji, maître de ballet japonais, abrite l’envol sensuel et amoureux des deux Étoiles. Entre souvenirs et espoirs, désir et passion, Orion et Leo s’enlacent et créent pour la scène l’histoire de leurs propres âmes qui se cherchent et s’attisent. De Tokyo à Barcelone, de New York à Paris, Perséphone et Hadès grandissent avant la représentation finale. Au point qu’on ne sait plus lequel soutient l’autre… Orion renoncera-t-il pour autant à ses funestes projets ? Dans ce ballet de l’amour et de la mort, à l’heure où le rideau tombe, c’est encore la danse qui gagne, envers et contre tout.

monavis

Wahou, ce deuxième tome est aussi puissant que le premier, voir encore plus. 

Je pense sincèrement avoir du mal à faire cette chronique, de ne pas réussir à vous dire à quel point ce livre m’a touché, à quel point ce livre est beau. Vous savez le genre de livre que vous refermez avant de dormir et qui vous hante et qui vous empêche de dormir, le genre de livre dont vous n’avez pas envie de quitter les personnages…

Nous retrouvons donc Léo, qui est devenue, une vraie femme, une lionne, elle est épanouie, elle s’est révélé, elle est devenue Léonie. Elle vient d’arriver au Japon accompagné d’Orion. Ils vont demeurer chez le grand Hiro Neruji un grand nom de la danse qui pratique le butō. Elle va vite découvrir qu’il ressemble bien plus à Orion qu’elle ne l’imaginais, ils utilisent les mêmes méthodes pour révéler les danseurs. Elle va aussi faire la rencontre de Georgia Vallis ( une grande danseuse Grecque). 

Pendant ce temps, Orion à lancer un compte à rebours avant sa mort. Même si grâce à Neruji, il va se rendre compte qu’il tient beaucoup plus à Léo qu’il ne laisse paraître… 

Léo à dit oui à Orion, elle va l’accompagner jusqu’à la fin, et ils danseront Hadès et Persephone, leur histoire. Mais ses sentiments pour Orion vont tout compliquer, elle qui s’est révélé être si forte, va se demander si elle réussir à le soutenir jusqu’au bout dans ce qu’il a décidé.

Ce soir, je le sauve pendant notre descente du ciel vers un nouvel enfer, à défaut de faire plus ou mieux.


Après un nouveau rebondissement s’en ai trop pour Léo, elle quitte Orion pour retrouver sa troupe qui fait toujours des représentations de la Bayadère. Ils se produisent à Paris, où se trouve désormais Orion bien décidé à retrouver sa lionne.

C’est aussi à Paris que nous allons faire plus ample connaissance avec un personnage mentionné dans le tome 1 : Ruben…

La suite de la tournée : Barcelonne, c’est là qu‘Hadès à décidé de finir sa vie dans le monde emplie de lumière de Perséphone. Sa dernière étape, main dans la main, leur dernière danse…

Je m’abîme dans la contemplation du mur derrière Orion. J’ai les jambes en coton, le ventre serré de douleur. Du ciel aux enfers, il n’y a qu’un pas. Une traversée express d’une rive à l’autre.

Je n’avais qu’une hâte, c’était de retrouver Orion et Léo, et je suis si triste d’avoir refermé cette magnifique histoire.

L’écriture de Battista Tarantini est toujours aussi belle. Tout tourne autour encore d’Hadès et Perséphone, la lumière dans l’enfer. Le ciel est aussi très présent dans ce tome, ce qui rajoute encore un peu de poésie.

Je ne guérirai jamais de lui. Il fera partie de moi à jamais. Il est des amours comme ça qu’on ne croit possible que dans les rêves ou dans les livres. Jusqu’à ce qu’il nous tombent dessus.


J’ai volontairement omis certains passages pour ne pas spoiler et vous laissez pleinement découvrir ce deuxième tome aussi bouleversant et prenant que le premier.

Léo vit constamment avec une épée de Damoclès au-dessus de la tête, le compte à rebours lui pèse, mais elle accompagne Orion dans ses gestes quotidiens en attendant de savoir si oui où non, l’amour et la danse seront plus fort que tout….

Les étoiles de Paris ont été éclipsées par une autre foutue constellation. 

C’est une histoire forte, une histoire d’amour et d’espoir, eux qui au début du premier tome ne pensaient pas pouvoir aimer.

Léonie est devenue tellement elle-même grâce à Orion, elle prend les décisions selon ce qu’elle veut elle, elle ne se laisse plus marché sur les pieds. J’admire beaucoup sa force de caractère et son courage. Quant à Orion, on le voit aussi beaucoup évoluer au fil de ces deux tomes, lui qui était si froid et si orgueilleux à ouvert son cœur à Léonie et s’est métamorphosé. 

Heureux

Je vomis ce mot qui existe bel et bien aux enfers, dans la tête d’Hadès en couple avec Perséphone une saison sur deux.

J’ai donc replongé la tête la première dans l’enfer d’Hadès en compagnie de Persephone. Encore une fois une magnifique plume, on ne peut pas lâcher Orion et Léo dans ce compte à rebours, dans cette dernière danse… 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s