Non classé·Romance

Briar Université The chase #1  – Elle Kennedy

b-1-2.jpg

Titre : Briar Université The chase #1 

Auteur : Elle Kennedy

Edition : Hugo New Romance 

Genre : Romance

Pages : 400 pages

Parution : 6 Juin 2019

note4

résumé

On dit que les opposés s’attirent. Et s’il y en a bien une qui est d’accord avec ça, c’est Summer, parce qu’il n’y a aucune raison logique pour qu’elle soit attirée par Colin Fitzgerald. En règle générale, elle n’aime ni les intellos tatoués, ni les jeux vidéo, ni les joueurs de hockey qui pensent qu’elle est volage et superficielle.
De son côté, Fitz n’est pas persuadé que cette fille solaire, sûre d’elle, en un mot magnifique, soit celle qu’il lui faut.
Et pourtant, il va falloir qu’il s’y fasse car… ils sont colocataires !

monavis

Merci Hugo New Romance pour l’envoie.

Déjà, je tiens à dire que je n’ai pas lu la série Off Campus. Oui, ce livre est un spin-off de la saga, oui, je m’en suis rendu compte un peu tard. Mais ça ne m’a pas perturbé plus que ça dans ma lecture. Certes, on parle des personnages de cette saga, mais ce n’est pas vraiment gênant. Ma chronique sera donc sans doute différente de ceux et celles qui ont lu la série Off Campus avant.

On fait la connaissance de Summer, une jolie blonde d’une bonne famille (sœur de Dean). Après avoir été renvoyé de l’université de Brown, elle se retrouve à Briar, là ou son frère a fait ses études. Elle étudie dans la mode et le stylisme, elle est passionnée de Coco Chanel et sort toujours avec des vêtements ou accessoires de grands couturiers. À quelques semaines de la rentrée, elle se retrouve sans logement, c’est son frère qui va arranger les choses. Elle se retrouve en collocation avec trois joueurs de hockey, Hollis, Hunter et Fitz. D’ailleurs rien est simple avec ce dernier, elle a un faible pour lui depuis un moment, mais lui ne semble pas très intéressé. Il est clairement à l’opposé de Summer.

Je n’ai pas l’habitude du silence, qui force à sonder les profondeurs de son esprit. À affronter les pensées mises de côté durant la journée, ou bien les inquiétudes qu’on pensait disparues, ou encore les secrets qu’on tente de garder. 

Dans ce livre nous suivons aussi Fitz, joueur de hockey, il n’a pourtant rien des sportifs que l’on croise habituellement. Il n’aime pas être sous le feu des projecteurs, c’est un vrai geek, il aime l’informatique, le dessin et les jeux vidéo, d’ailleurs, pendant son temps libre, il conçoit des jeux vidéo. Il est plutôt solitaire et assez sombre, il aime laisser sa barbe pousser pour avoir un air encore plus dure, avec ses nombreux tatouages, il est très viril. 

Summer et Fitz sont donc le jour et la nuit, elle est autant solaire que lui est sombre. Même si leur attirance est réciproque, il n’arrive absolument pas à se comprendre. 

Je lui retire un point pour son visage exprimant le besoin irrépressible de prendre ses jambes à son cou pour partir loin, très loin d’ici. Peut-être jusqu’en Sibérie ? 


C’est là que j’ai beaucoup aimé ce livre, l’auteure met en avant les préjugés. Summer passe pour être une fille superficielle, tandis que Fitz donne l’impression d’être très froid. 

Pendant une bonne partie du livre, c’est le jeu du chat et de la souris entre les deux héros, aimes moi, je te fuis… J’ai quand même eu un peu envie de les secouer. Mais en même temps, leur histoire se construit petit à petit, tranquillement, mais sûrement. J’ai quand même beaucoup aimé les personnages, que j’ai trouvé très touchant. Et surtout un gros coup de cœur pour Fitz, c’est exactement le type d’hommes que j’aime retrouver dans les livres. 

Comme je l’ai dit, l’auteure aborde les préjugés, mais pas que, elle aborde aussi, le TDAH, mais surtout le harcèlement sexuel, des sujets dont il faut parler. Tout ça sur une note d’humour bien évidemment.

Mais le livre parle aussi beaucoup de mode, de dessin et surtout de jeux-vidéos (geekette bonjour), et je trouve vraiment génial de retrouver ça dans une new Romance. 

J’ai lu ce livre très vite, on est vite absorbé dans cette histoire, mignonne, drôle avec des thèmes très intéressants. J’ai hâte de voir ce que nous réserve le tome 2… 

La façon dont les gens te perçoivent n’a pas d’importance. Ce qui compte, c’est le regard que tu portes sur toi. 

4 réflexions au sujet de « Briar Université The chase #1  – Elle Kennedy »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s