Non classé·Romance

Bad Trip en AlaskaL – Emma Landas

badtripenalaskal-1

Titre : Bad Trip en AlaskaL

Auteur : Emma Landas

Edition :  Black Ink Editions

Genre : Romance

Pages : 324 pages

Parution :  29 mai 2020

note5

résumé

Si Meghan ne trouve pas l’excursion parfaite, c’est simple, elle est virée de son agence de voyages.

Alaskienne de naissance, elle est certaine que c’est sur ces terres sauvages qu’elle trouvera le Good Trip.

Enfin ça, c’était avant de tomber sur le pire guide d’Alaska qui soit.

Lui, c’est Kal. Kal l’asocial, Kal le glacial, Kal le chacal… Le problème, c’est qu’il est aussi : Kal le sculptural, Kal le phénoménal, Kal le sexual… et qu’un ours qui essaie de sourire, bah c’est vachement chou !

Entre eux, c’est explosif, et leurs étincelles ont de quoi nourrir les ragots de la petite ville de Sitka.

Bref, tout laisse à penser que cette pauvre Meghan a tout pour faire un Bad Trip en AlasKaL.

monavis

 

Meghan est employé d’un tour-opérateur, elle est en mauvaise posture, ça fait trop longtemps qu’elle n’a pas gagné le concours d’excursion contre ses collègues. C’est sa dernière chance avant d’être viré. Mais cette fois elle à trouvé une excursion parfaite sur l’île de Baranof. Mais en débarquant à Sitka elle va vite déchanter, déjà la personne qui vient la récupérer, Peter, la drague lourdement. Puis elle se rend compte que la personne de l’office de tourisme qu’elle doit voir, n’est pas disponible, fête de printemps oblige. Peter va donc la déposer dans le seul bar ouvert de la ville. Ce bar est tenu par Carolyn, qui elle, est vraiment adorable. Elle va aussi croiser la route de son fil, Kal, un véritable ours de l’Alaska. Froid, bourru et pas aimable. Malheureusement, on va lui apprendre que c’est le guide qui va l’accompagner dans son excursion. Elle va vraiment se demander à quelle sauce elle va être mangé par Kal le chacal… De son côté, Kal traverse des moments difficiles, il a un lourd passé dont il n’arrive pas à se défaire. Ses démons lui tiennent compagnie jour après jour, d’ailleurs il ne peut plus se passer de l’alcool qui adoucit ses mauvaises pensées. Cette excursion dans les terres profondes de l’Alaska s’annonce donc très épique…

En fait, ce type, c’est la version masculine de « La Reine des Neiges ». Le moindre mouvement, regard ou mot de sa part, c’est la tempête givrée sur ta gueule.

J’ai beaucoup aimé ce livre, quand je vois Alaska, je suis obligé de lire. Un pays qui me fait bien rêver. Mais au-delà des magnifiques paysages d’Alaska, les personnages et les thèmes abordés sont très bien construits et très profond. Alors que Kal catégorise très vite Meghan, comme fille de la ville, il est très loin de la vérité. Meghan est plus du genre sauvage elle aussi. Elle n’a peur de rien, c’est une fonceuse. C’est une femme forte, elle à été élevé à la dure. La survie, ça elle connaît, rien ne l’arrête, par contre elle à un peu plus de mal avec les sentiments humains. Son plus grand défi, c’est de comprendre Kal.

J’ai la démarche aussi gracile qu’un girafon qui vient de naître.

Kal, justement, vit avec ses démons, après avoir vécu un drame horrible dont il n’arrive pas à se défaire. Il est exécrable avec tout le monde que ce soit sa mère ou son meilleur ami, pire encore avec Meg qu’il doit se coltiner. Il ne tolère la présence que de son chien. C’est une très belle histoire, même si j’ai dû sauter certains passages (chasse, découpe des animaux… perso je ne peux pas). L’auteure décrit parfaitement les paysages d’Alaska, les habitudes des gens des petites villes de là-bas. La nature est primordiale pour les personnages, et ça fait du bien. Le drame qu’à subit Kal est très dure, je ne vous le cache pas, il vous prendra forcément au cœur. Entre deuil et culpabilité, on aimerait soutenir Kal dans ses douloureux souvenirs.

Je suis si las de n’endurer que la glace et l’obscurité, mais j’ai si peur de ressentir à nouveau la chaleur et la lumière.

Mais l’auteure à ajouter beaucoup d’humour à cette romance et du coup ça passe beaucoup mieux. D’ailleurs rien que les titres des chapitres sont beaucoup trop drôles. Un magnifique voyage en Alaska entre rire et larmes, que je ne peux que vous conseiller.

9 réflexions au sujet de « Bad Trip en AlaskaL – Emma Landas »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s