feel-good·Non classé·Romance

T’as qu’à maigrir ! #1 – Mo Godarr

taquamaigrir-1

Titre : T’as qu’à maigrir ! #1

Auteur : Mo Godarr

Edition : Auto-édité

Genre : Feel – Good / Romance

Pages : 451 pages

Parution : 4 Août 2020

Sans titre 1résumé

Pourra-t-elle (lui) résister ?

Challenge n°1- (Se) Changer

Slim a une vie qui pourrait paraître idyllique : un boulot qu’elle aime, une petite fille adorable, un mec beau comme un dieu ainsi qu’une amie à la personnalité de dingue qui est toujours là pour elle. Seulement, Slim a aussi un appétit redoutable, le tour de taille qui va avec, une maladresse systématique et un terrible manque de confiance en elle.
Quand son compagnon la quitte du jour au lendemain, elle est déterminée à le reconquérir, quitte à remettre en question ce qu’elle est : une femme ronde.
Quitte aussi à supporter et accepter l’aide de son coach, Ulrich, un véritable connard de première.
Entre son challenge et les épreuves que la vie lui réserve, Slim pourra-t-elle tout encaisser sans se perdre elle-même ?
Doit-on maigrir pour être heureuse ?

monavis

Dès la lecture du résumé, j’ai su que ce livre me plairait.

Grande et grosse : on ne voit que moi, où que j’aille. Je suis le résultat d’une girafe qui s’est accouplée avec un hippopotame.

Nous suivons Slima alias Slim, prénom qui ne va pas du tout avec ses 122 kg. Pourtant ses kilos en trop ne la dérangent pas, elle a un travail qu’elle apprécie mais surtout elle à Greg son compagnon qui l’aime malgré tout, et sa fille Lila.

Mais tout bascule quand Greg la quitte, alors qu’elle n’avait rien vu venir. Pour lui, elle n’est plus la même depuis qu’elle à pris du poids.

C’est une parole de sa fille « t’as qu’à maigrir pour que papa revienne» qui va la motivée à se prendre en main.

Elle va se retrouver avec un coach/ nutritionniste qui ne va pas l’épargner. Les choses sont claires du début, Ulrich n’aime pas les obèses, ça le dégoûte. Il ne va donc pas prendre de gant avec Slim, il va la pousser dans ses retranchements.

Slim va devoir jongler entre son régime, ses séances de sport avec Ulrich qu’elle déteste, et surtout ses problèmes personnels.

C’est comme si mon corps ne m’appartenait pas juste parce que je suis grosse.

Ce livre m’a vraiment touché, je me suis pas mal reconnu dans son personnage, elle ne s’estime pas à cause de son poids, parce que la société n’accepte pas les personnes en surpoids. Elle se prend toujours des réflexions ou des regards de travers, que ce soit de ses proches, de ses collègues ou d’inconnu. Du coup, elle ne prend plus soin d’elle, ne prend plus de plaisir à s’habiller ce qui ne la met pas en valeur et empire la situation.

Mais elle veut absolument se prendre en main, elle est bien décidée à perdre le maximum de poids dans un minimum de temps. Elle a donc choisi le régime le plus fort que propose sa salle de sport, contre l’avis de son coach Ulrich. Qui a beau lui crier haut et fort que ce n’est pas bon pour elle, qu’elle va se mettre en danger. Elle est déterminée.

Pendant ces mois où ses kilos descendent, son moral descend également, elle va avoir de très mauvaises surprises qui vont la terrasser. Heureusement, Stanley est toujours là pour elle, c’est un autre coach de la salle. Il tombe rapidement sous son charme, même avec tout ses kilos en trop.

Personne n’arrivera jamais à admettre que l’obésité est une représentation de l’échec et ne reflète en aucun cas la réussite que je souhaite afficher.

Mais je ne sais pas pourquoi, je n’aime pas ce personnage, il cache quelque chose, je n’ai jamais réussi à savoir ce que c’était, mais je le trouve très malsain.

Au contraire d’Ulrich, qui malgré ses changements d’humeurs réguliers m’a touché. S’il est comme ça avec Slim, c’est parce qu’il a vécu quelque chose de similaire, sans savoir vraiment quoi. Mais on sent qu’il n’arrive pas à se détacher de Slim, il vient toujours à son secours. Plusieurs fois, il va la sortir de situations compliquées. Il est très franc, très brut, mais aussi très consciencieux et passionné. On ressent l’inquiétude qu’il a vis-à-vis des choix de régime de Slim.

Le second tome, sera du point de vue de ce personnage, autant dire que je trépigne déjà. Je l’ai adoré malgré son comportement parce que je sais que quelque chose de grave lui est arrivé. Il m’intrigue énormément et j’ai hâte de connaître son histoire.

Ce livre est donc une histoire de combat, le combat d’une mère célibataire, un combat contre les kilos, un combat contre le regard des autres. Mais surtout un combat pour s’accepter, pour être sois même.

L’auteure avait peur de tomber dans le cliché, de blesser les femmes qui sont en surpoids. Mais pour moi, ce n’est absolument pas le cas, tout est très réel sans tomber dans l’excès. 

N’oublie pas, la beauté est dans l’oeil de celui qui regarde ! La beauté commence au moment où tu décide d’être toi-même ! 

C’est un sujet que je n’ai encore jamais vu dans aucune romance, et je remercie Mo Gadarr pour ça, nous avons toutes le droit au bonheur, peut importe notre poids sur la balance.

Ce livre est pour moi parfait, il fait du bien. Il m’a fait sourire, il m’a fait pleurer, j’ai eu mal au cœur pour Slim à plusieurs reprises. Mais c’est un magnifique parcours.

Un sujet plutôt tabou, aborder parfaitement, avec un peu d’amour, un peu d’amitié et beaucoup d’espoir.

Encore merci Mo Gadar de penser à toutes ses femmes rondes qui ne s’apprécient pas forcément et pour qui se sentir belle n’est pas toujours une évidence. 

 

15 réflexions au sujet de « T’as qu’à maigrir ! #1 – Mo Godarr »

  1. Ton avis est vraiment élogieux. J’ai vu passer celui de quelqu’un d’autre qui dit tout le contraire du tien. 😅
    Le thème semble vraiment sympa mais du coup, je vais attendre des avis sur la suite pour voir si je tente le coup aussi. 😉

    Aimé par 1 personne

      1. Elle a trouvé le comportement d’Ulrich dégradant et la mère de Slim abusive. Elle a aussi précisé que son avis n’engageait qu’elle et qu’elle s’attendait à autre chose.

        J’aime

      2. Ah oui je suis d’accord sur sa mère elle m’a clairement agacé. Pour Ulrich c’est différent, il y a un truc qu’on se sais pas sur lui qui expliquerais son comportement. Le tome 2 est du point de vu de ce personnage justement ☺️

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s