feel-good·Non classé·Romance

Le Tour de Mes 30 ans – Fanny Simon Caullery 

Titre : Le Tour de Mes 30 ans

Auteur :  Fanny Simon Caullery 

Edition : Cherry Publishing

Genre : Feel-good / Romance

Pages : 268

A 30 ans, Aurélie décide de changer de vie.
Après avoir entrepris une reconversion professionnelle dans le tourisme, elle opte pour un voyage en Angleterre, en tant que jeune fille au pair (plus très jeune), pour parfaire son anglais. Mais voilà que la vie londonienne ne se déroule pas comme prévu, et Aurélie est amenée à rencontrer Léa, une autre au pair qui va changer sa vie…


En effet, Léa a une mission à lui confier. Une quête qui conduira la trentenaire aux quatre coins des Etats-Unis. Mais tandis qu’Aurélie se lance à corps perdu dans ce nouveau projet, dont elle ignore tout, elle croise le chemin d’Antoine.


Antoine qui est un grand brun ténébreux.
Antoine qui joue de la guitare.
Antoine qui a une copine.


Que cache cet ex-Parisien qui a tout plaqué pour vivre dans une ferme du Mississipi ?
Et que faire de cette attraction irrésistible qui la lie à lui ?

Merci Cherry Publisching pour l’envoie.

En lisant ce livre, je m’attendais à lire une romance, entre Aurélie et Antoine, comme mentionnée dans le résumé. Mais en faite, pas du tout, ce livre c’est plus un feel-good, une histoire de voyage et de rencontres. Et j’avoue, que c’est une très bonne surprise.

Nous suivons l’histoire d’Aurélie, après avoir passé quelques années dans le domaine de la coiffure, elle a décidé de faire de sa passion, son métier. Elle a donc passé un Bts tourisme, avec des stages qui lui ont bien confirmés que c’est ce qu’elle voulait. Le seul hic, elle ne parle pas vraiment Anglais, pas assez pour ce métier en tout cas. Alors, elle décide de partir à l’étranger en tant que fille au pair, ou presque. Elle va vite se rendre compte que passer la trentaine, c’est tout de suite plus compliqué.

La fête dans ma tête prend fin, comme si le voisin avait appelé la police pour tapage nocturne.

Mais elle est décidée, et elle va réussir, elle trouve une famille à Londres, mais elle va vite déchanter… Cette famille n’est clairement pas la famille idéale… Aurélie va vite se rendre compte que quelque chose cloche et va se mettre en relation avec d’autres filles au pair à Londres. C’est comme ça qu’elle va rencontrer Léa.

Léa qui va changer sa vie finalement. Aurélie va fuir la famille chez qui elle est, direction Boston, où une autre famille l’attend. Mais entre temps, elle va accepter la mission de Léa. La jambe dans le plâtre elle ne peut accomplir une mission qui lui tient énormément à coeur et va proposer à Aurélie de prendre la relève.

La mission est simple, elle doit récupérer trois colis à trois adresses différentes et livrer le tout à une quatrième adresse. Toutes situées le long du Mississipi.

Après ces deux mois dans la superbe famille de Boston, Aurélie se rend donc dans une ferme pour loger en échange de quelques travaux, pas très loin de sa première adresse. Là, elle fait la rencontre d’Antoine un autre français, la rencontre est fracassante. Aurélie n’arrive pas à se l’enlever de la tête, pourtant Antoine n’est pas là seul, il est accompagné de sa copine Clara…

Aurélie va devoir accomplir sa mission en gérant son attirance pour Antoine, un parcours semé d’embuches…

Antoine a prévu ma question « Where is Clara ? » Et visiblement, she is not in the kitchen et encore moins dans le garden.

En commençant ce livre, je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre, mais pas à ça je crois. Je ne sais pas pourquoi, mais j’avais plus classé ce livre dans la catégorie romance, alors que pas du tout. C’est beaucoup plus une histoire feel-good, la romance est largement au second plan et n’arrive qu’à partir de la deuxième moitié du livre.

Je me suis beaucoup reconnue dans le personnage d’Aurélie, déjà, j’ai le même âge qu’elle, ce qui aide beaucoup. Mais j’ai compris tout ce qu’elle peut ressentir, autant la pression sociale que l’envie de changement, les questionnements sur la vie. C’est une femme indépendante, débrouillarde, elle se débrouille toujours toute seule (sauf quelques exceptions).

On suit la préparation de son projet du début à la fin. La première partie peut être un peu plus lente, mais l’auteure y a mis beaucoup d’humour, donc je trouve que ça se lit bien. J’ai trouvé quand même que cette partie était importante, on voit qu’Aurélie ne laisse rien au hasard. Jusqu’à se créer une expérience avec les enfants pour avoir plus de chance de trouver une famille pour partir.

Aurélie vit dans l’instant présent, elle profite, change ses plans au gré du destin, c’est vraiment agréable. Bien sûr elle à des déceptions, des moments plus difficiles que d’autres. Mais le long de son périple, elle va croiser aussi des gens extraordinaires.

Les épreuves que l’on rencontre nous montrent parfois une autre vérité.

J’ai adoré le côté mystérieux de sa mission, elle ne sait pas du tout ce qu’elle doit récupérer, elle a juste des adresses. Elle ne sait jamais ce que contiennent les paquets qu’elle réceptionne. Elle comprend juste qu’ils sont importants, pour ceux qui les confient et celle ou celui qui doit les recevoir. J’avoue que cette partie de l’histoire m’a tenu en haleine du début à la fin.

Il y a aussi un bout de romance, elle ne pend pas beaucoup de place, elle est assez rapide (peut-être un peu trop), mais ça ne m’a pas dérangé. J’ai malgré tout aimé le duo Aurélie Antoine, on ressent le lien qui les unis. Ils sont touchants, vraiment, c’est sincère et beau.

Même si la fin est prévisible, je n’avais vraiment pas vu venir certains retournements de situation qui rajoute encore un peu plus d’additivité au livre. J’ai beaucoup aimé la plume de l’auteure d’ailleurs.

De toute ma vie, je n’ai jamais ressenti un mélange d’émotions si fort, je ne soupçonnais même pas que l’on puisse ressentir des sentiments opposés, contradictoires pour une même personne : je te déteste mais qu’est ce que je peux t’aimer.

Certains pourraient dire que l’histoire est trop rapide dans le temps, que les semaines et les mois s’enchaînent assez vite. Mais j’ai trouvé au contraire que ça dynamisait l’histoire, que ça mettait du peps, c’était, pour moi, parfaitement dosé.

Ce livre est une très bonne surprise pour moi, un beau feel-good qui se lit très vite. Beaucoup d’émotions, de beaux messages, d’histoires de destins et une magnifique histoire humaine. Tout ça en voyageant entre Londres et les Etats-Unis.

Il paraît que le début de la trentaine, c’est l’âge de raison. L’âge du mariage, du premier enfant, de la maison qui sent la peinture et la colle à tapisserie. L’âge parfait pour se caser, pour devenir une grande personne, pour ressembler à ses propres parents.

Je m’appelle Aurélie, j’entame cette nouvelle décennie, mais j’ai décidé que ce serait pour moi plutôt l’âge d’un nouveau départ, d’une fuite, d’une nouvelle escapade dans le train de ma courte vie.

2 réflexions au sujet de « Le Tour de Mes 30 ans – Fanny Simon Caullery  »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s