Non classé·Romance

Amours et lavande – Cély Maurilonac

Titre : Amours et lavande

Auteur : Cély Maurilonac

Edition : Auto édition

Genre : Romance

Parution : août 2021

Lien d’achat

Le domaine de l’Olgo du Sud cherche un lavandiculteur pour reprendre l’affaire !

La propriétaire l’offrira à celui qui lui prouvera ses compétences et son amour du métier.


Qui d’Iris ou de Jonathan remportera le domaine ?


Ou serait-ce le viticulteur, Matt Revillas, qui accaparera les terres tant convoitées et fera fondre le cœur d’Iris ?
Ces trentenaires verront s’affronter les passions sous le ciel de Provence. Attention, le temps est compté !

Merci à Cély Maurilonac pour l’envoi de son livre

Quand l’auteure est venue me parler de son livre, l’histoire m’a tout de suite donné envie. Ça fait un moment qu’il est dans ma pal, mais quand je l’ai reçu, j’avais commencé les romances de Noël. Alors que cette histoire parlait de lavande et de soleil. J’ai bien fait d’attendre, après la petite déception de ma dernière lecture, ce livre était parfaitement ce qui me fallait pour éviter la panne de lecture.

Direction la Provence, les deux héros, Iris et Jonathan, nous emmène avec eux dans leur nouvelle aventure. Ils ont tous le deux répondus à une annonce pour devenir lavandiculteur avec à la clé l’exploitation. Ils vont donc être en compétition pour récupérer l’exploitation lavandière de Pauline.

Iris, originaire de la Beauce, vient de quitter tout ce qu’elle avait à Paris, son travail et son fiancé. Elle a besoin d’un nouveau départ, alors cette offre est le nouveau but de sa vie.

Jonathan, lui vient de Bretagne, il travaillait avec sa meilleure amie, mais les choses se sont compliquées quand elle lui a avoué ses sentiments qui ne sont pas réciproques. Jonathan a eu une enfance perturbée par la maladie, depuis il parcourt le monde. Il a, lui aussi, envie de renouveau, il a saisi l’opportunité en voyant cette annonce. C’est avec son sac à dos et ses écouteurs qu’il débarque à l’Olgo du Sud.

Mais leur arrivée est plutôt épique, Iris à un accident à cause de Matt, un beau viticulteur voisin du domaine de l’Olgo. Et Iris et Jonathan se rendent vite compte que Pauline, celle qui est censée avoir passé l’annonce pour son domaine, n’est, en réalité, pas vraiment au courant de leurs arrivées…

Elle sent qu’ici, elle pourra faire un retour à la terre, aux valeurs artisanales et à la prise en compte de l’environnement dans sa manière de travailler.

Dès les premières pages, j’ai su que j’allais adorer ce livre.

J’ai été d’abord étonnée par la façon dont l’histoire est écrite, mais finalement, c’est ce que j’ai le plus apprécié. La narration m’a un peu fait penser à la narration d’Amélie Poulain. L’auteure est omnisciente, elle sait tout et voit tous et pas qu’avec les trois héros. J’aime vraiment beaucoup ce genre d’écriture. Bref c’était la parenthèse cours de Français, mais je ne suis pas là pour ça ^^.

Les personnages sont vraiment attachants, même si j’ai beaucoup plus aimé Jonathan.

Déjà, il est breton (les meilleurs bien sûr ^^), il a un côté très secret, très mystérieux, mais il a surtout une aura de bienveillance. C’est une crème, le héros dont on tombe forcément amoureuse, il m’a énormément touché. Que ce soit dans ses paroles et ses actes, il veut toujours le bien de tout autour de lui. Et puis il est musicien, rêveur, c’est un passionné, j’étais obligé de craquer…

J’ai aussi apprécié Iris, elle est, elle aussi rêveuse et bienveillante, elle est peut-être un brin naïve. Ce qui m’a fait un peu moins apprécier l’héroïne, c’est son attachement assez rapide à Matt Revillas, le viticulteur d’à côté. Mais à part ça, c’est une héroïne qu’on aimerait avoir en amie, elle est simple, nature et se réjouit de peu.

Il y a beaucoup d’autres héros qu’on suit dans cette histoire, des héros qui gravitent autour du domaine. Il y a bien sûr Pauline, qui doit céder son domaine, son bébé qu’elle a montée toute seule. On sent son attachement à ses terres, à sa lavande, ça m’a touchée. Il y a Mireille, la meilleure amie de Pauline, Matt Revillas, sa mère, sa fille et sa sœur Chloé.

Nous suivons les actes et les pensées d’un peu tout le monde, même si l’histoire est plus centrée sur Iris, Jonathan et Pauline. J’ai adoré cette façon de voir les choses.

Ce que j’ai adoré aussi, c’est que l’auteure parle vraiment de la lavande, de lavandiculture, ce n’est pas juste pour faire jolie. J’ai appris énormément de choses sur la culture de la lavande, les récoltes, les huiles. Moi qui ai toujours aimé la lavande, je suis ravie d’en avoir appris plus. D’ailleurs, ça me donne un peu envie de tout plaquer et de devenir lavandicultrice, moi aussi.

C’est une histoire assez courte, qui se dévore, malgré le fait qu’elle soit courte, il y a tellement de choses et d’émotions regroupées dans ces pages.

J’ai eu le sourire tout au long de ma lecture, j’ai espéré qu’Iris fasse le bon choix, même si je savais au fond qu’elle le ferait.

C’est une magnifique histoire, elle met du baume au cœur, elle fait du bien, elle est simple, vraie, authentique et émouvante.

Un livre qui sent bon la lavande, qui nous emmène en Provence côtoyer des personnages tous plus attachants les uns que les autres.

Embarquez pour Vallioux, vous sentirez la lavande, le soleil sur votre peau, vous entendrez les cigales et vous ressentirez tout l’amour, l’amitié et la bienveillance de cette histoire.

Iris réalise qu’elle vivait tous les jours à côté de celui qu’elle cherchait ailleurs, dans les bras de Matt, alors que l’amour véritable, sincère, dénué de tout intérêt était sous ses yeux.

3 réflexions au sujet de « Amours et lavande – Cély Maurilonac »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s