Non classé·Romance

Le meilleur ami de mon frère – Ana Scott

Titre : Le meilleur ami de mon frère 

Auteur : Ana Scott

Edition : Addictives – Luv

Genre : New Romance

Pages : 469

Parution : 22 décembre 2021 (epub)

Ils vont devoir se supporter un mois. Qui craquera en premier ?

Indépendante et sûre d’elle, Camille mène à Paris la vie dont elle a toujours rêvé : son cabinet d’avocat d’un côté, ses mecs d’un soir de l’autre. Mais quand son père fait un infarctus, elle plaque tout pour soutenir sa famille, qui possède un restaurant étoilé en Bourgogne, au milieu des vignes.
Rester un mois là-bas pour aider ses frères ? C’est déjà un sacrifice. Alors, quand elle apprend que le nouveau chef pâtissier n’est autre que Léo, l’ami d’enfance de son frère qui la déteste depuis toujours, là, ça tourne au supplice !
Léo a toujours été insupportable avec elle et elle est bien décidée à le lui rendre. Seul problème, il est aussi pénible que beau et charismatique ! Et ça complique bien les choses…

Quand j’ai vu ce résumé, il m’a tout de suite donné envie. J’aime beaucoup ce genre d’histoire un peu comme dans Foutu coloc, que j’avais adoré. En plus, ici, l’histoire se passe en France, en Bourgogne, au milieu des vignes… Vraiment tout ce que j’aime, malheureusement, l’histoire n’a pas du tout pris pour moi. Je n’ai vu que des avis positifs sur ce livre, ça doit sans doute venir de moi. C’est une new romance avec clairement beaucoup trop de scène de sexe…

Camille a quitté sa région natale et le domaine viticole de ses parents pour Paris. C’est une brillante avocate qui préfère largement la frénésie parisienne, au calme de la Bourgogne.

Elle papillonne, n’a pas envie de se poser, elle enchaîne les coups d’un soir pour son plus grand plaisir, elle préfère consacrer son temps à son travail.

Sa vie va être bouleversée par l’infarctus de son père, dès qu’elle l’apprend, elle prend la route pour être auprès de lui.

Une fois là-bas, elle ne va pas avoir le choix, elle va devoir rester plus longtemps que prévu, pour donner un coup de main au domaine familial pendant l’absence de sa mère et de sa belle-sœur.

Le hic, c’est qu’elle découvre en même temps, qu’elle va partager l’appartement de ses parents, avec Léo, le meilleur ami de son frère aîné. Léo, le garçon dont elle a toujours été amoureuse, mais qui n’a jamais cessé de lui lancer des piques et d’être insupportable avec elle, alors qu’elle n’avait d’yeux que pour lui.

C’est la douche froide, il est toujours aussi beau, mais il a encore ce sourire en coin quand il lance ses répliques cinglantes. Elle l’aime autant qu’elle le déteste et elle va devoir cohabiter avec lui…

Cam, t’est ma came !

Pour être honnête, je suis complètement passé à côté de cette lecture. Je sais que c’est une lecture New romance (ce qui veut dire des scènes de sexe assez nombreuses). Je connais aussi cette ME, qui axe beaucoup de ses livres là-dessus, pourtant j’en ai lu de géniaux, où il y avait ces fameuses scènes, mais qui étaient bien dosées. Ici, pour moi, c’est beaucoup trop, en fait, c’est tout ce que je déteste, des chapitres entiers sur des moments sexe entre les deux héros, avec le langage fleuri qui va avec (que je déteste vraiment et que je trouve ridicules).

J’en espérais tellement plus. Comme je l’ai dit plus haut, j’aime beaucoup ce genre de relations interdites, le schéma meilleur ami du frère, j’adore. Le lieu me semblait aussi génial, la Bourgogne, une région au patrimoine riche, les vignes, qui m’intéressent beaucoup. Pour moi, ces derniers éléments ont manqué dans l’histoire.

Malgré tout, j’ai aimé que l’autrice parle un peu du vin, de la vigne et tout ce qui s’y rapporte, j’ai trouvé ces passages vraiment intéressants. C’est ce qui m’a fait continuer le livre, même si j’ai lu certains passages en diagonale, j’ai quand même aimé le fond de l’histoire.

J’ai aussi aimé la famille Dumas, c’est vraiment une très belle famille. Ils ont tous à cœur le domaine, travaille tous ensemble, dans une bonne entente, ils sont extrêmement soudés. Ça fait du bien de voir ce genre de famille dans une histoire. En plus, ils ont toujours accueilli chaleureusement Léo. Sa famille était loin d’être présente pour lui et ses parents avaient tendance à le tirer vers le bas.

Je voulais tellement qu’elle me déteste et s’éloigne de moi que j’ai réussi.

Les héros sont assez attachants, mais il y avait chez chacun d’eux, un petit quelque chose qui m’a dérangé.

Camille est très forte et très indépendante, mais peut-être trop, elle ne sait pas enlever ses œillères, surtout en ce qui concerne Léo. Elle reste murée dans le passé, refuse de croire autre chose que ce qu’elle pense, je l’ai trouvé un peu trop borné par moment. À côté de ça, elle a un cœur énorme, ferait tout pour sa famille. Dans son travail, elle a choisi de principalement aider et de représenter les femmes, et ça, j’ai également beaucoup apprécié. Elle s’investit également beaucoup pour le domaine et est présente pour Tim, qui a beaucoup de choses à annoncer à sa famille.

Léo, lui, ce qui m’a dérangé, c’est le côté macho qu’il peut avoir. Il prend parfois un peu Camille pour sa chose, il est très possessif et interdit aux autres hommes de l’approcher. Je déteste ce genre de comportement, il est aussi très rentre dedans et sûre de lui. C’est loin de ce que j’apprécie chez un héros. Mais à côté de ça, il a un côté très romantique, on voit qu’il aime sincèrement Camille, qu’il ferait tout pour elle. Il a vraiment deux faces, mais, dans la dernière partie du livre, il a clairement su me toucher.

On peut s’éloigner autant qu’on le souhaite, notre passé, bon ou mauvais, nous rattrapera toujours. L’endroit où l’on naît, la famille dans laquelle on naît, dans laquelle on vit, les évènements que nous traversons marque nos cellules et conditionnent notre existence ; font de nous ce que nous sommes.

C’est donc une lecture en demi-teinte ou le sexe est beaucoup trop présent pour moi dans l’histoire. C’est ce qui fait que je n’ai pas aimé, c’est mon point de vue personnel. Je n’aime pas faire de critique négative, surtout que je sais que ça vient de moi et que ceux et celles qui aiment ce genre, aimeront certainement cette lecture.

La dernière partie du livre à un peu rattraper l’histoire, a su me toucher, a su m’apporter un petit pincement au cœur à certains moments. J’ai quand même fini cette histoire le sourire aux lèvres, parce que j’ai beaucoup aimé cette fin, elle était très touchante.

Si vous aimez les romances très hot, cette histoire est faite pour vous. Deux héros qui s’aiment depuis toujours, mais pour qui rien est facile. Un amour interdit, des non-dits et de l’émotion. De la vigne bourguignonne au Japon, si vous aimez la gastronomie, vous ne serez pas déçu.

3 réflexions au sujet de « Le meilleur ami de mon frère – Ana Scott »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s