Dystopie·Fantastique·Non classé·Saga

Phobos #2 – Victor Dixen

Titre : Phobos #2

Auteur : Victor Dixen

Edition : Collection R

Genre : Fantastique / Dystopie / Romance

Pages : 490

Parution : 11 juin 2015

ILS CROYAIENT MAITRISER LEUR DESTIN.


Ils sont les douze pionniers du programme Genesis.
Ils pensaient avoir tiré un trait sur leurs vies d’avant, pour devenir les héros de la plus fabuleuse des odyssées.
En réalité, ils sont les victimes de la plus cruelle des machinations.
ELLE CROYAIT MAITRISER SES SENTIMENTS
Sur Mars, Léonor espérait trouver la gloire et, pourquoi pas, l’amour.
Elle pensait pouvoir ouvrir son cœur sans danger.
En réalité, elle a ouvert la boîte de Pandore du passé.


MÊME SI LES SOUVENIRS TOURNENT AU SUPPLICE,


IL EST TROP TARD POUR OUBLIER.

/!\ Tome 2 : Risque de Spoil /!\

Après la fin du premier tome, je ne pouvais pas rester comme ça, j’étais obligé de me lancer directement dans la lecture du second (même si ce second tome donne aussi envie de plonger dans le 3ème).

Nous retrouvons donc nos 12 héros face à une grande décision à prendre : faire demi-tour et dévoiler la vérité en sachant qu’ils n’arriveront pas à atteindre la terre ou descendre sur Mars, en connaissant les risques : celui du rapport Noé et le risque que Serena appuie sur le bouton qui les mènerait directement à la mort. Mais un nouvel élément va entre dans la balance : Andrew Fisher, sur terre va entrer dans l’équation en réussissant à entrer en contact avec les 12 protagonistes. Il va avoir avec lui la preuve du rapport Noé, il va pouvoir les protéger à distance de Serena.

Ils décident donc de descendre sur Mars, de faire semblant face aux téléspectateurs et de trouver pourquoi les animaux envoyés dans la base sont morts…

Cette nouvelle aventure promet des rebondissements, surtout que les 12 sont réunis pour la première fois…

Il était Darcy et Rochester, Heathcliff et Roméo. Il était la force, l’assurance, la lumière.

Comme le premier tome, j’ai adoré, peut-être un tout petit peu moins (vraiment pour chipoter). Les passages qui m’ont un peu moins intéressés sont principalement ceux de Serena, où on y parle argent et politique. Je me suis peut-être un peu ennuyée durant ces passages, mais ils sont indispensables pour l’histoire.

Cette fois, tous les personnages sont réunis dans la base, les couples se sont formés. On apprend enfin un peu plus sur les garçons. Certains m’ont agréablement surprises, d’autres beaucoup moins. Enfin surtout, un même si je ne suis pas vraiment étonnée, je ne le sentais pas depuis le début. Alexei, vraiment je ne peux pas, il me sort par les yeux, il est tout ce que je déteste : macho, jaloux, il prend tout le monde de haut. Je ne comprends pas ce que la gentille et douce Kris lui trouve… Sinon j’aime beaucoup les autres personnages et les couples qui se sont enfin formés. C’est vraiment touchant, ça change beaucoup du premier tome.

Dans ce tome, on apprend beaucoup plus sur Marcus évidemment, son secret, qu’il confie uniquement à Léonor. Ce secret qui change la vision qu’on a de lui qui le rend encore plus attachant. Enfin jusqu’au cliffhanger de fin, qui m’a laissé complètement scotché, et qui m’a donné envie de me plonger dans le tome 3 (je serais raisonnable cette fois, je vais attendre un peu).

Je suis toujours autant attaché à Léonor, qui est à nouveau au centre de l’histoire avec Marcus, on ressent l’alchimie entre eux, c’est vraiment beau. Je trouve que Léonor est la seule à garder les pieds sur terre (façon de parler bien sûr), les autres pourraient facilement se laisser berner par Serena malgré ce qu’ils savent sur elle.

Mais surtout, j’ai eu tellement mal pour elle à la fin de ce tome, j’ai eu les larmes aux yeux face à ce qu’elle va devoir vivre… Partagé entre colère et tristesse, l’envie de dire, pourquoi elle ?

Dans ce tome, nous suivons également le périple d’Andrew Fisher et Harmony, les + 2. Ils tiennent entre leurs mains le destin des 12 astronautes. Tant qu’ils seront libres, ils pourront dénoncer Serena si elle tente quoi que ce soit et ainsi assurer la sécurité dans les habitats de Mars.

Quand je vous vois, quand je vous entends, j’ai juste envie de crier : à dégager ! Expelliarmus !

C’est encore une fois un coup de cœur pour moi, toujours aussi addictif, toujours aussi palpitants. Il y a toujours autant de rebondissements, je ne compte plus les fois où mes yeux se sont écarquillés face à des révélations ou des rebondissements que je n’avais absolument pas vu venir.

Au moment où j’écris cette chronique, je suis toujours sur Mars, aux côtés des héros, plus précisément de Léonor, face à l’énorme rebondissement de la fin qui me donne vraiment envie de me jeter sur le troisième tome.

J’ai joué et j’ai perdu.

Je ne suis plus douze, ni même deux.

Je ne suis plus qu’une.

4 réflexions au sujet de « Phobos #2 – Victor Dixen »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s