Non classé·Romance

Pile ou Face – Erika Boyer


Titre : Pile ou Face

Auteur : Erika Boyer

Édition : Hugo New Romance (poche)

Genre : Romance

Pages : 520

Parution : 9 juin 2022

Un amour éternel qui défie les doutes et le temps.


S’il ne devait exister qu’une seule vérité en ce monde, ce serait que l’amour de Louis et Lara est une évidence. Même lorsqu’ils se détestent, ils s’aiment, depuis toujours. Destinés à être ensemble, ils forment aujourd’hui un couple heureux et comblé par leur famille, leurs amis et leurs passions. Une vie équilibrée, idéale, parfaite. Mais est-ce vraiment le cas ? Ont-ils effacé leur passé douloureux, les tourments du présent et toutes ces craintes de l’avenir ? Il semblerait que non. Lara n’avance plus, par peur de tomber. Louis couve sa fille, terrifié à l’idée de la perdre. Les démons en eux, comme ceux qui les entourent, sont toujours là et menacent de briser ce couple que tous pensent impossible à détruire. Pile dans l’intimité, face devant les autres ; ils jouent leur existence en oubliant que l’amour peut vite se transformer en haine, et que d’une petite brise, leur joli château de cartes peut s’effondrer…

Merci Fyctia et Hugo New Romance

Plus j’aime, plus j’ai peur…

Ça faisait un moment que je voulais découvrir la plume d’Erica Boyer. J’ai donc demandé ce Service Presse. Mais on m’a dit après que c’était un spin-off de Promesses tenues et de l’encre du passé, mais qu’il pouvait se lire indépendamment.

Je ne sais pas si ça a joué ou pas sur ma lecture, le fait que je n’ai pas lu la saga, mais j’ai eu beaucoup de mal à accrocher aux personnages et à rentrer dans l’histoire. Cela dit, j’ai maintenant envie de découvrir l’histoire de Sandy…

Lara et Louis sont amoureux depuis de nombreuses années, pour eux et pour tout le monde, c’est une évidence, c’est le couple modèle. Pourtant, au début, rien n’était gagné, ils se détestaient, mais devaient se supporter pour Sandy leur meilleur ami. Mais petit à petit, ils se sont rapprochés avec le jeu pour passion commune. D’ailleurs, ils prennent souvent leurs décisions avec une pièce qu’ils ont depuis qu’ils se connaissent, toujours à Pile ou Face.

De leur union, est née Maria, leur adorable petite fille de deux ans. Elle fait le bonheur de ses parents, qui sont complètement accros à elle, surtout Louis, qui ne la quitte jamais.

Mais ils n’ont jamais vraiment pu faire disparaître leurs démons intérieurs, leur passé destructeur. Pour Lara, il est de plus en plus compliqué de faire taire les voix dans sa tête. Elle se trouve nulle comme mère, nulle comme femme, elle se remet sans cesse en question. Ce qui commence à peser sur leur couple…

Vous agissez de la même manière l’un avec l’autre. Vous vous protégez mutuellement, au détriment de votre propre bonheur.

J’ai trouvé que ce livre était une bonne lecture, mais sans plus, encore une fois, je pense que c’est lié au fait que je n’ai pas lu les sagas précédentes. Je suis la première à adorer les spin-offs, retrouver les héros qui m’ont marqués, alors je pense que ceux qui ont adoré ces sagas, adorerons également ce livre.

J’ai eu énormément de mal à m’attacher aux personnages, surtout à Lara. Elle a eu pas mal tendance à m’agacer, j’ai eu envie de la secouer à plusieurs reprises. Certes, elle est triste, perdue et brisée, ce que je conçois complètement. Tout ça est d’ailleurs lié à son passé (j’aurais aimé plus de bouts de son passé, je l’aurais peut-être plus comprise et eu plus d’empathie pour elle). Elle a un mari en or, une petite fille adorable, mais on dirait qu’elle cherche les ennuis, je ne sais pas vraiment comment l’expliquer, mais j’ai eu beaucoup de mal avec elle, alors qu’elle aurait pu énormément me toucher, je ne sais pas vraiment pourquoi ça n’a pas pris.

J’ai par contre beaucoup apprécié Louis, il m’a plus touché, rien qu’avec le premier chapitre sur sa vie.. Mais, j’ai plus réussi à m’attacher, à le comprendre. Il m’a émue et fait rire (surtout avec son histoire de moustache). C’est un homme en or, entier, vrai qui donnerait sa vie pour ceux qu’ils aiment. Bref, un peu l’homme dont on rêve toutes, même s’il est un peu trop accro à sa fille, on lui pardonne…

J’ai aussi découvert les autres membres des Lost Souls, Sandy, Danny, Riley, Clement, Pat… Tant de personnages qui ont l’air très touchant et qui forment une très belle famille.

Je crois que ce qui m’a le plus gêné dans ce livre et qui m’a empêchée de vraiment apprécier ma lecture et les personnages, ce sont sans doute les longueurs. J’ai trouvé qu’il y avait beaucoup de répétitions, les mêmes phrases ou presque remises à quelques pages d’intervalle. Le livre fait plus de 500 pages, avec aucune action, c’est long malheureusement. Peut-être qu’en enlevant quelques lourdeurs ou répétions, j’aurais plus réussi à rentrer dans l’histoire.

Mais j’ai quand même aimé certaines choses, comme l’histoire d’amour entre Lara et Louis, j’ai rarement vu un amour aussi beau et fort dans mes lectures. lls se comprennent, se soutiennent, avec souvent, qu’un simple regard. Leur amour est beau et pur, encore plus depuis qu’ils ont dédoublé l’amour qu’ils se portent avec leur petite Maria. C’est une famille qui respire l’amour.

L’histoire est ponctuée de flash-back, un chapitre sur deux, nous repartons dans le passé découvrir leurs histoires, la naissance de leurs sentiments et de leur couple. J’ai beaucoup aimé ces bons dans le passé, surtout quand il s’agissait du passé de Louis.

L’auteure aborde dans ce livre beaucoup de sujets importants. Au-delà des apparences, la vie de Lara et Louis n’est pas si simple. Lara a une peur panique de l’abandon, elle a peur de perdre Louis et Lara, ces peurs la dominent et lui pourrissent la vie. Elle s’empêche de faire de nouvelles rencontres, de laisser rentrer de nouvelles personnes dans sa vie au risque de les perdre.

Louis, lui, a des démons du passé, mais pas que, ils sont également bien présents dans son présent également. Il n’a toujours pas fait le deuil de celui qu’il considérait comme son frère dans la rue et doit faire face à la folie de son géniteur…

L’auteure nous montre aussi, que malgré l’amour si fort qu’ils se portent, il il y a quand même quelques petits couacs. Ils ont beaucoup de mal à communiquer, habitué à se parler et se comprendre sans devoir parler, ça leur joue finalement des tours… J’ai aimé le message de l’auteure, qui me rappelle ce que me disait une personne proche de moi dans le passé : il faut communiquer…

Je suis malheureusement passé un peu à côté de cette lecture. Je pense vraiment que ça vient de moi et du fait que je n’aie pas lu les sages qui sont liées à cette histoire. J’ai vu beaucoup d’avis positifs sur ceux qui ont suivi depuis le début les Lost Souls.

Ça reste quand même une belle lecture avec des sujets importants abordés et surtout avec de l’amour à foison. Vraiment, ce livre déborde littéralement d’amour…

Alors ceux qui connaissent déjà la bande d’amis, n’hésitez pas à découvrir l’histoire de Lara et Louis (sans oublier la petite Maria).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s