Non classé·Romance

Ça sent le sapin à Noël – Isa Lawyers

Titre : Ça sent le sapin à Noël

Auteur : Isa Lawyers

Édition : BMR

Genre : Romance de Noël

Pages : 344

Parution : 26 octobre 2022

Emma n’a quasiment pas connu son père. Mais lorsqu’elle apprend son décès, elle n’hésite pas une seconde : la Parisienne prend la route jusqu’au petit village des Pyrénées où il résidait. Elle veut comprendre qui il était, quitte à fêter Noël dans les sommets enneigés. Après un trajet éreintant, elle est accueillie par Jérémiah, le meilleur ami de son père. Mais au lieu du vieux montagnard bourru qu’elle s’était imaginée, elle se retrouve face à un jeune homme plus sexy que jamais !

Jérémiah découvre une superbe jeune femme, au caractère aussi fougueux que son ami. Cependant, il tente tant bien que mal de garder ses distances. Si elle savait ce qu’il avait fait, elle s’enfuirait à toutes jambes. Pourtant, Emma est bien décidée à percer la carapace de Jérémiah et à profiter de son Noël…

Merci NetGalley

Après avoir beaucoup aimé Coupable ! I love you et Sister Pact de cette auteure, j’ai lu le résumé de sa romance avec attention. Et je dois dire qu’il m’a tout de suite donné envie, je ne suis pas déçue, c’est une très bonne lecture.

Emma est une grande adepte de Noël, elle adore cette fête, d’ailleurs depuis toute petite, elle collectionne les matriochkas à mettre dans son sapin. Mais cette année, Noël sera bien différent pour elle. À quelques jours de cette fête, elle reçoit un coup de fil d’un ami de son père lui annonçant son décès. Son père, elle n’a plus de nouvelles de lui depuis qu’elle a sept ans et qu’il a disparu du jour au lendemain. Elle décide quand même de se rendre dans ce petit village de montagne où habitait son père. De toute façon, sa mère s’apprête à s’envoler pour les Seychelles avec son conjoint. Elle prend donc la route pour la montagne seule, enfin pas tout à fait, son chat Pattenrond l’accompagne. Arrivée là-bas, les ennuis commencent déjà, elle n’arrive pas à grimper jusqu’à Aliénor avec sa voiture et doit faire le chemin qui reste dans la neige avec ses sacs et la caisse de son chat. N’ayant pas de réseau, elle n’a pas pu joindre Jeremiah, l’ami de son père.

C’est non sans mal qu’elle voit enfin Le pub, l’endroit où vivait et travaillait son père, il est plein de monde et surtout, elle sait qu’elle va enfin pouvoir trouver un peu de chaleur.

Elle trouve enfin ce fameux Jeremiah, mais elle pensait avoir affaire à un vieux montagnard, quelle surprise pour elle de voir qui est cet ami de son père. C’est finalement un magnifique jeune homme qui va la faire craquer au premier regard.

Mais il ne faut pas qu’elle oublie pourquoi elle est là, d’ailleurs, les habitants le lui rappellent bien vite en l’accueillant froidement. Pour eux, c’est une fille ingrate, alors que Gaspard était si gentil, c’était l’âme du village…

En arrivant a Aliénor, Emma va enfin pouvoir apprendre qui était son père et pourquoi il l’a abandonné alors qu’elle n’était qu’une enfant. Mais surtout, elle va devoir résister au charme du beau Jeremiah…

C’est bientôt Noël, continué-je. À cette période, j’aime à penser que nos cœurs sont plus enclins à la bienveillance, à la générosité et au pardon

Dès les premières pages, j’ai su que j’allais aimer cette histoire. Puis j’ai un peu déchanté, j’ai trouvé que tout allait un peu trop vite entre Emma et Jeremiah. Mais finalement, la dernière partie m’a touchée, comblée, j’ai été emportée.

J’ai beaucoup aimé le personnage d’Emma, parfois un brin naïve, elle est très gentille, altruiste et à l’écoute des autres. Elle ne sait pas vraiment dire non quand on lui demande quelque chose. Elle est passionnée de lecture, elle en a d’ailleurs fait son métier, elle est éditrice. Et j’ai trouvé ça très chouette d’avoir quelques passages sur son métier. J’ai eu beaucoup d’empathie pour elle, j’ai réellement ressenti ses émotions au cours de ma lecture. Que ce soit la colère, les remords ou la tristesse qu’elle ressent vis-à-vis de son père. J’ai eu mal au cœur pour elle face à l’accueil de beaucoup de gens du village, ils n’ont pas cherché à comprendre pourquoi elle n’est jamais venue voir son père. Ils pensent qu’elle est là simplement pour l’héritage, la vérité, c’est qu’ils n’ont pas connu le même homme. Emma a connu le père décisionnaire qui l’a abandonné du jour au lendemain alors qu’elle était encore petite, et les villageois ont connu l’homme si gentil, si dévoué et loyal, celui qui a redonné vie au village et laissé une chance aux gens comme Jeremiah.

J’ai aussi beaucoup aimé Jermiah, il m’a beaucoup intrigué, même si on comprend certaines choses à son propos, je n’ai pas réussi à deviner ce qui le rongeait autant avant qu’il ne l’explique à Emma. Jeremiah est un peu le héros parfait, gentil, attentionné (il n’hésite pas à vous masser les pieds ou à les réchauffer). Tout le monde l’apprécie dans le village, ça se ressent vraiment. Il était très proche de Gaspard, c’était un peu comme son père, vu qu’il n’a plus de contact avec sa famille. On sent à quel point il est touché par son décès, à quel point c’est dur pour lui de lutter contre ses démons. Mais Jeremiah est comme Emma, il ne sait pas dire non, il se retrouve donc vite à prendre la suite de Gaspard pour les traditions de Noël aux côtés d’Emma.

Un massage des pieds et tu finis marié avant la fin de l’année.

L’alchimie entre les deux héros est palpable dès le début, dès leur première rencontre. Mais ils luttent chacun de leurs côtés contre cette attirance qui les mèneraient droit sous la couette… Ils ont chacun leurs raisons, mais plus ils passent de temps ensemble, plus c’est difficile de résister. Surtout qu’ils se taquinent allègrement là-dessus et n’hésitent pas à faire rougir l’autre d’embarras dès que l’occasion se présente.

Mais j’ai trouvé que ça allait un peu vite quand même, j’aime bien quand la romance prend son temps. Et là, même s’il y a long moment avant qu’il ne se passe réellement quelque chose, leurs attirances va trop vite pour moi, surtout dans la situation où ils se trouvent.

Il y a aussi un petit trop de spicy pour moi, j’aime que les romances de Noël soient soft, un peu guimauve (sorry). Du coup, le fait qu’il pense pratiquement toute la journée à se sauter dessus, m’a un peu dérangé.

C’est vraiment le seul petit bémol (parce que oui, je chipote, certains aimeront, c’est sûr) que je puisse trouver à ce livre.

Ferme la bouche, j’entends ta salive qui goutte sur le sol.

D’ailleurs, je ne vous ai pas parlé des personnages secondaires qui sont tous attachants, même si j’ai trouvé que parfois Jennie allait un peu trop loin, elle m’a fait beaucoup rire. J’ai également aimé Ferdinand, et certains des habitants du village. Mais surtout, j’ai aimé Pattenrond, j’ai adoré à quel point l’auteure met en avant ce chat qui a vraiment un caractère particulier. Tous les moments avec ce chat m’ont fait beaucoup rire, d’ailleurs, il me fait un peu penser à mon propre chat.

J’ai aimé qu’il y ait réellement un fond dans cette histoire, ce n’est pas une simple romance de Noël, c’est beaucoup plus que ça. L’auteure a choisi d’aborder des sujets très importants à travers cette histoire.

On y parle de pardon, d’erreurs, de reconstruction, de deuil…

J’ai également adoré les références aux séries et films que l’on retrouve tout au long du livre, de Harry Potter, en passant par The walkind Dead et encore bien d’autres. J’ai trouvé ça très fun et très drôle, un gros plus pour moi.

C’est donc une excellente lecture pour moi avec, pour seuls petits bémols, la relation entre les deux héros qui va un peu vite et le fait qu’il y ait un peu trop de spicy pour que ce soit un coup de cœur.

Une histoire qui vous fera rire, mais peut-être aussi pleurer (j’ai eu les yeux embués de larmes à certains passages). Parce qu’au-delà de l’humour bien présent dans ce livre, il y a aussi beaucoup de sujets durs qui vous toucheront forcément. Une romance de Noël, où pour une fois tout n’est pas que sapin, lumière et guimauve. Une ambiance de Noël comme je les aime, avec non seulement les décors et tout ce qu’il faut, mais aussi l’esprit de Noël qui inspire le pardon, la solidarité, l’amitié et l’amour.

2 réflexions au sujet de « Ça sent le sapin à Noël – Isa Lawyers »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s